La Chine durcit sa réglementation sur l'interdiction de fumer dans les lieux publics et sur la publicité indirecte

Le Ministère chinois de la Santé a publié en mars 2011 un ensemble de règles émanant du Conseil d'État sur l'application de la réglementation relative à la gestion des règles d'hygiène dans les lieux publics. Ces règles précisent qu'il est interdit de fumer à l'intérieur des lieux publics. Les responsables de ces lieux publics doivent impérativement apposer des affiches pour informer le public de cette interdiction. Les règles précisent également que les distributeurs automatiques de cigarettes sont interdits. Les fumoirs aménagés à l'extérieur ne doivent pas être placés de telle sorte que le public soit obligé de passer à proximité. De plus, les responsables de lieux publics fermés doivent mener activement des campagnes de sensibilisation aux méfaits du tabac sur la santé et faire en sorte que des services de sevrage tabagique soient disponibles. Cette règlementation est en vigueur depuis le 1er mai 2011.

Par ailleurs, en juin 2011, le Ministère de l'Éducation et le Ministère de la Santé ont publié conjointement des directives portant sur l'extension des mesures antitabac dans les écoles. Il est interdit de fumer dans toutes les parties intérieures et extérieures, dans les jardins d'enfants, les écoles primaires et les collèges, y compris dans les collèges d'enseignement professionnel. Il est interdit de fumer également dans toutes les zones fermées des écoles comme les salles des professeurs, les bureaux et les bibliothèques.

En février 2011, l'Administration d'État de la radio, du cinéma et de la télévision a publié une note indiquant qu'il était interdit de montrer des marques de tabac ou une publicité indirecte pour le tabac dans les films ou à la télévision. Il est interdit également de filmer des scènes où des personnes fument dans des lieux publics frappés d'une interdiction de fumer nationale ou locale ; et aucune scène ne doit montrer des adolescents en train de fumer. La note soulignait également qu'il fallait limiter au minimum les intrigues et les scènes se rapportant au tabac. Les films et les émissions de télévision qui montrent trop de scènes de gens en train de fumer ne sont pas autorisés à concourir pour l'obtention de prix remis par l'Administration d'État de la radio, du cinéma et de la télévision.

Pour de plus amples informations, contactez le Dr Li Xinhua, point focal pour la lutte antitabac, Ministère de la Santé (lixh@moh.gov.cn)

Partager