Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Supplémentation en vitamine D pendant la grossesse

On sait que la vitamine D joue un rôle important dans le métabolisme osseux en régulant l’homéostasie phospho-calcique. La vitamine D est produite par le corps durant l’exposition au soleil, mais on la trouve aussi dans les poissons gras, les œufs et les aliments fortifiés. On estime que la carence en vitamine D est courante chez les femmes enceintes dans certaines populations et on a déterminé qu’elle pouvait être associée à un risque accru de prééclampsie, de diabète gestationnel, d’accouchement prématuré et d’autres pathologies tissulaires.

La supplémentation en vitamine D pendant la grossesse améliore le bilan vitaminique de la mère et peut influencer positivement la disponibilité de la vitamine D pour le fœtus. Toutefois, du fait que l’on ne dispose pas actuellement d’éléments de preuve suffisants pour évaluer directement les avantages et les inconvénients en termes d’amélioration de l’état de santé de la mère et du nourrisson du recours à la supplémentation en vitamine D seule pendant la grossesse, cette intervention n’est pas recommandée dans le cadre des soins prénatals de routine.

Documents OMS


Directives approuvées par le Comité d’évaluation des directives de l’OMS

Partager

Intervention de catégorie 1

ll y a des recherches de grande ampleur mais il n’existe pas de directives récentes qui aient été approuvées par le Comité d’évaluation des directives de l’OMS.