Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Supplémentation en vitamine D chez le nourrisson

On sait que la vitamine D joue un rôle important dans le métabolisme osseux, par la régulation de l’homéostasie du calcium et du phosphate, et sans doute également dans la régulation du système immunitaire. Elle est produite par l’organisme lors de l’exposition à la lumière du soleil, mais on la trouve également dans le poisson gras, les œufs et les produits alimentaires enrichis.

Les nourrissons naissent avec de faibles réserves de vitamine D. Durant les premiers mois de vie, ils trouvent cette substance dans le lait maternel, la lumière du soleil ou la supplémentation. Comme la teneur en vitamine D du lait maternel dépend du statut vitaminique D de la mère et est souvent faible, et comme l’exposition au soleil peut être limitée pour les nourrissons (lorsqu’ils vivent sous de hautes latitudes ou pour d’autres raisons, notamment culturelles), ces derniers sont particulièrement vulnérables à la carence en vitamine D, qui peut entraîner chez eux des malformations osseuses (rachitisme), des convulsions et des difficultés respiratoires.

Les données actuelles indiquent que la supplémentation en vitamine D peut être un moyen efficace de prévention du rachitisme, en particulier pour les nourrissons et les enfants qui présentent un risque majoré en raison d’une faible exposition au soleil ou qui ont une pigmentation de la peau plus sombre. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour pouvoir formuler des recommandations précises.

Recommandations de l'OMS

De plus amples recherches doivent être menées avant que des recommandations spécifiques puissent être formulées.

Documents OMS


Directives de l'OMS approuvées par le Comité d'évaluation

Statut: pas de documentation disponible actuellement

Données factuelles


 

Dernière mise à jour:

12 mars 2015 15:37 CET

Intervention de catégorie 2

Des revues systématiques ont été effectuées, mais il n'existe pas encore de directives récentes approuvées par le Comité d'évaluation des directives de l'OMS.

Mise en œuvre

La base de données mondiale de l'OMS sur la mise en œuvre des actions en matière de nutrition (GINA) contient les politiques nutritionnelles, les stratégies, les plans d'action et la législation du monde entier. La base de données GINA ne contient encore aucun renseignement sur la mise en œuvre de cette intervention.