Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Supplémentation en vitamine A pour les nourrissons et les enfants de 6 à 59 mois contaminés par le VIH

Quelque 190 millions d’enfants d’âge préscolaire souffrent de carence en vitamine A, pour la plupart en Afrique et en Asie du Sud-Est. Pour le nourrisson et l’enfant, la vitamine A est indispensable pour une croissance rapide et pour résister aux infections. Un apport insuffisant de vitamine A peut entraîner une carence provoquant une cécité nocturne, accroître le risque de maladie et de décès des suites d’une infection de l’enfant et aggraver les effets de l’infection à VIH.

Les recherches montrent que la supplémentation en vitamine A chez les nourrissons et les enfants VIH-positifs est sans danger et contribue à réduire la morbidité et la mortalité.

D’après les données dont on dispose, l’OMS recommande, là où la carence en vitamine A est un problème de santé publique, d’administrer une supplémentation en vitamine A fortement dosée aux nourrissons et aux enfants de 6 à 59 mois contaminés par le VIH, à titre d’intervention de santé publique destinée à réduire la morbidité et la mortalité infanto-juvénile.

Documentation de l’OMS


Directives de l'OMS approuvées par le Comité d'évaluation

Données factuelles


Analyses systématiques utilisées pour élaborer les directives
Analyses systématiques connexes
Essais cliniques
Partager

Dernière mise à jour:

29 octobre 2013 10:27 CET

Intervention de catégorie 1

Des travaux de recherche approfondis sont en cours et des directives ont été récemment approuvées par le Comité d’examen des directives de l’OMS.