Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Réduire l’apport en sodium pour faire baisser la tension artérielle chez l’enfant

On estime à 17,3 millions le nombre de décès par maladies cardio-vasculaires dans le monde en 2008 – ce qui représente 30% de l’ensemble des décès. L’hypertension artérielle est un facteur de risque majeur de maladie cardio-vasculaire. L’enfant hypertendu est exposé à un risqué élevé de pathologie cardio-vasculaire pendant l’enfance, ainsi qu’à un risqué élevé d’hypertension et de maladie cardio-vasculaire à l’âge adulte.

Il apparaît qu’une réduction de l’apport en sodium permet de faire baisser sensiblement la tension artérielle chez l’adulte et chez l’enfant. On trouve le sodium dans le sel de cuisine, mais il est aussi naturellement présent dans divers produits alimentaires – oeufs, produits laitiers, viande et fruits de mer notamment. Les concentrations de sodium sont par ailleurs particulièrement fortes dans les produits transformés - pain, viennoiseries, bretzels et autres biscuits salés -, dans la charcuterie et dans les condiments – sauce de soja, sauce de poisson, bouillon cubes par exemple.

Recommandations de l'OMS

L’OMS recommande de réduire l’apport alimentaire en sodium pour faire baisser la tension artérielle chez l’enfant âgé de 2 à 15 ans.

L’apport maximum recommandé de 2g/jour de sodium chez l’adulte doit être ajusté et réduit chez l’enfant en fonction de ses besoins énergétiques comparativement à ceux de l’adulte.


Ces recommandations viennent compléter la directive de l’OMS sur l’apport en potassium et ne doivent pas être considérées comme annulant et remplaçant celle-ci. Les interventions de santé publique doivent viser à réduire l’apport en sodium et augmenter simultanément l’apport en potassium dans l’alimentation.

Documents OMS


Directives de l'OMS approuvées par le Comité d'évaluation
Autres documents d’orientation

Données factuelles


Revues Cochrane

 

Partager

Dernière mise à jour:

8 juillet 2015 17:05 CEST

Intervention de catégorie 1

Des directives ont été approuvées récemment par le Comité d'évaluation des directives de l'OMS.

Mise en œuvre

La base de données mondiale de l'OMS sur la mise en œuvre des actions en matière de nutrition (GINA) contient les politiques nutritionnelles, les stratégies, les plans d'action et la législation du monde entier.