Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Augmenter l’apport en potassium pour réduire la tension artérielle et le risque cardio-vasculaire chez l’adulte

On estime à 17,3 millions le nombre de décès par maladies cardio-vasculaires dans le monde en 2008 – ce qui représente 30% de l’ensemble des décès. L’hypertension artérielle est un risque majeur de maladie cardio-vasculaire, notamment d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral.

Il apparaît qu’une augmentation de l’apport en potassium permet de réduire sensiblement la tension artérielle chez l’adulte. On trouve le potassium dans toute une série de produits non raffinés, notamment les légumineuses, les noix, les légumes – épinards, choux et persil notamment – et les fruits – bananes, papayes et dates par exemple. La transformation réduit la teneur en potassium de beaucoup d’aliments et les régimes riches en produits transformés et pauvres en fruits et légumes n’assurent souvent qu’un apport insuffisant en potassium.

L’OMS recommande d’accroître l’apport alimentaire en potassium pour réduire la tension artérielle et le risque de maladie cardio-vasculaire, d’accident vasculaire cérébral et de cardiopathie coronarienne chez l’adulte. Elle suggère un apport d’au moins 90 mmol/jour (3510 mg/jour) chez l’adulte.

Ces recommandations viennent compléter la directive de l’OMS sur l’apport en sodium et ne doivent pas être considérées comme annulant et remplaçant celle-ci. Les interventions de santé publique doivent viser à réduire l’apport en sodium et augmenter simultanément l’apport alimentaire en potassium.

Documentation de l’OMS


Directives approuvées par le Comité d’évaluation des directives de l’OMS
Autres documents d’orientation
Partager

Dernière mise à jour:

13 mars 2014 12:07 CET

Intervention de catégorie 1

Il existe de nombreux travaux de recherche et les directives ont récemment été approuvées par le Comité d’examen des directives de l’OMS