Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Supplémentation en fer chez les enfants de 6 à 23 mois

D’après les estimations, 600 millions d’enfants d’âge préscolaire et scolaire dans le monde sont anémiés. La carence en fer serait responsable d’au moins la moitié des cas d’anémie.

Les enfants sont particulièrement exposés au risque d’anémie ferriprive en raison de leurs besoins accrus en fer durant les périodes de croissance rapide, en particulier au cours des cinq premières années de vie. Chez l’enfant, l’anémie ferriprive est associée à une augmentation de la morbidité infantile, à des troubles du développement cognitif et à une baisse des performances scolaires.

La supplémentation en fer s’est avérée efficace pour augmenter la concentration d’hémoglobine chez les enfants, notamment chez ceux qui sont anémiés. Par conséquent, si la prévalence de l’anémie chez les enfants d’un an est supérieure à 40 % ou si le régime alimentaire ne comporte pas d’aliments enrichis en fer, une supplémentation à raison de 2 mg/kg de poids corporel par jour devrait être administrée à tous les enfants de 6 à 23 mois.

Par conséquent, si la prévalence de l’anémie chez les enfants d’un an est supérieure à 40 % ou si le régime alimentaire ne comporte pas d’aliments enrichis en fer, une supplémentation à raison de 2 mg/kg de poids corporel par jour devrait être administrée à tous les enfants de 6 à 23 mois.

Documents OMS


Directives approuvées par le Comité d’évaluation des directives de l’OMS

Statut: pas de documentation disponible actuellement


Partager

Dernière mise à jour:

23 avril 2014 14:15 CEST

Intervention de catégorie 2

De nombreux travaux de recherche ont été entrepris mais il n’existe pas encore de directives récentes approuvées par le Comité d’examen des directives de l’OMS