Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Supplémentation en fer ou en fer/acide folique dans la prévention de l’anémie chez la femme pendant le postpartum

La carence martiale et l’anémie constituent deux problèmes importants de santé publique dans l’ensemble du monde, en particulier chez la femme en âge de procréer. Une carence en fer et une anémie pendant la période du postpartum (six semaines après l’accouchement) peuvent avoir de sérieuses conséquences et compromettre à long terme l’état de santé de la mère et de l’enfant.

L’OMS recommande, à titre d’intervention de santé publique, une supplémentation intermittente en fer et acide folique chez les femmes menstruées qui vivent dans un environnement où la prévalence de l’anémie est forte. Pendant le postpartum, une supplémentation en fer, soit seul, soit associé à de l’acide folique, est susceptible de réduire le risque d’anémie en améliorant le bilan martial de la mère.

Une étude systématique des avantages et des effets négatifs de cette intervention chez la femme pendant le postpartum a fourni des résultats qui permettront d’éclairer les décideurs sur la politique à suivre et aideront l’OMS à élaborer ses recommendations.

Documentation de l’OMS


Statut: aucune documentation actuellement disponible.

Éléments d’appréciation


Étude Cochrane
Essais cliniques
Partager

Dernière mise à jour:

6 août 2013 15:21 CEST

Intervention de catégorie 3

Il y a peu de recherches et il n’existe pas de recommandations qui aient été approuvées par le Comité d’évaluation des directives de l’OMS.