Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Supplémentation périodique en fer pour les enfants d’âge préscolaire et scolaire

La carence en fer et l’anémie ferriprive sont très fréquentes chez les enfants. Or, elles sont susceptibles de nuire à la croissance de l’enfant, de réduire son développement moteur et cognitif, et d’accroître la morbidité et la mortalité liées à diverses causes. Certaines de ces conséquences durent toute la vie si l’anémie n’est traitée rapidement.

La supplémentation en fer une, deux ou trois fois par semaine, pendant des jours non consécutifs, a été proposée en tant que moyen efficace et non nocif d’améliorer l’apport en fer chez l’enfant. Cette supplémentation périodique peut avoir moins d’effets secondaires qu’une supplémentation journalière, et favoriser le respect du traitement.

Dans les zones où le taux de prévalence de l’anémie atteint 20 %, voire davantage, parmi les enfants d’âge préscolaire ou scolaire, l’OMS recommande une supplémentation périodique en fer comme intervention de santé publique destinée à améliorer le bilan ferritique et à réduire le risque d’anémie chez l’enfant.

Documents OMS


Données factuelles


Revues Cochrane
Autres revues systématiques
Essais cliniques
Partager

Dernière mise à jour:

23 septembre 2012 13:26 CEST

Intervention de catégorie 1

Des travaux de recherche approfondis sont en cours et des directives ont été récemment approuvées par le Comité d’examen des directives de l’OMS