Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Supplémentation périodique en fer pour les enfants d’âge préscolaire et scolaire

On estime que 600 millions d’enfants d’âge préscolaire et scolaire dans le monde sont anémiques et que, dans la moitié des cas au moins, cette anémie est due à une carence en fer. Les enfants sont particulièrement exposés au risque d’anémie ferriprive en raison de leurs besoins accrus en fer durant les périodes de croissance rapide, en particulier jusqu’à l’âge de cinq ans. Chez l’enfant, l’anémie ferriprive est associée à une augmentation de la morbidité, à des troubles du développement cognitif et à une baisse des résultats scolaires.

La supplémentation en fer une, deux ou trois fois par semaine, pendant des jours non consécutifs, a été proposée en tant que moyen efficace et sans danger d’améliorer l’apport en fer chez l’enfant. Cette supplémentation intermittente peut avoir moins d’effets secondaires qu’une supplémentation journalière, et favoriser l’observance du traitement.

Recommandations de l'OMS

Dans les zones où le taux de prévalence de l’anémie atteint au moins 20 % parmi les enfants d’âge préscolaire (24-59 mois) ou scolaire (5 12 ans), l’OMS recommande une supplémentation intermittente en fer comme intervention de santé publique afin d’améliorer le bilan martial et de réduire le risque d’anémie chez l’enfant.


Les lignes directrices de l’OMS intitulées « Intermittent iron supplementation in preschool and school-age children » (disponibles, en anglais, dans la rubrique « Documents OMS » ci-dessous) proposent un schéma pour la supplémentation intermittente en fer chez les enfants d’âge préscolaire et scolaire.

Documents OMS


Directives de l'OMS approuvées par le Comité d'évaluation

Données factuelles


Revues systématiques utilisées pour élaborer les directives
Revues Cochrane

 

Partager

Dernière mise à jour:

12 mars 2015 15:33 CET

Intervention de catégorie 1

Des directives ont été approuvées récemment par le Comité d'évaluation des directives de l'OMS.

Mise en œuvre

La base de données mondiale de l'OMS sur la mise en œuvre des actions en matière de nutrition (GINA) contient les politiques nutritionnelles, les stratégies, les plans d'action et la législation du monde entier.