Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Prise en charge des enfants de moins de 5 ans infectés par le VIH qui souffrent de malnutrition aiguë sévère

Chez les enfants de moins de 5 ans, la malnutrition aiguë sévère est définie par un très faible rapport poids/taille ou par des signes cliniques d’œdème bilatéral prenant le godet. Une très faible circonférence du milieu du bras (ou périmètre brachial) est aussi le signe d’une malnutrition aiguë sévère chez les enfants âgés de 6 à 59 mois. Selon les estimations, la malnutrition aiguë sévère touche 19 millions d’enfants de moins de 5 ans dans le monde et entraîne environ 400 000 décès chez les enfants chaque année.

L’infection à VIH et la sous-nutrition touchent souvent les mêmes populations, en particulier dans les lieux où les ressources sont limitées, et il est fréquent que les enfants infectés par le VIH soient atteints de malnutrition aiguë modérée ou sévère. L’infection à VIH augmente la susceptibilité à la diarrhée persistante et aux infections opportunistes qui peuvent avoir de graves répercussions sur la santé des enfants sévèrement malnutris et chez les enfants infectés par le VIH qui sont atteints de malnutrition aiguë sévère, le risque de décéder au cours du traitement (de la malnutrition aiguë sévère) est près de trois fois plus élevé que chez les enfants qui sont négatifs pour le VIH.

Recommandations de l'OMS

Les enfants de moins de 5 ans atteints de malnutrition aiguë sévère qui sont infectés par le VIH et qui remplissent les conditions requises pour bénéficier d’une thérapie antirétrovirale à vie, doivent être mis sous traitement antirétroviral dès que possible après stabilisation des complications métaboliques et de la septicémie.

Les enfants de moins de 5 ans atteints de malnutrition aiguë sévère qui sont infectés par le VIH doivent être pris en charge moyennant les mêmes approches en matière d’alimentation thérapeutique que les enfants atteints de malnutrition aiguë sévère qui ne sont pas infectés par le VIH.


Il s'agit d'un résumé des recommandations de l'OMS relatives à cette thématique nutritionnelle. L'ensemble complet des recommandations est présenté dans les directives et les documents d'orientation répertoriés plus bas dans la section «Documents OMS».

Documents OMS


Directives de l'OMS approuvées par le Comité d'évaluation
Autres documents d’orientation

Données factuelles


 

Partager

Dernière mise à jour:

12 mars 2015 15:33 CET

Intervention de catégorie 1

Des directives ont été approuvées récemment par le Comité d'évaluation des directives de l'OMS.

Mise en œuvre

La base de données mondiale de l'OMS sur la mise en œuvre des actions en matière de nutrition (GINA) contient les politiques nutritionnelles, les stratégies, les plans d'action et la législation du monde entier.

Actions essentielles en nutrition

Cette intervention fait partie des «Essential Nutrition Actions» axée sur les 1000 premiers jours de la vie.