Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Réduire l’impact de la commercialisation des aliments et des boissons non alcoolisées destinés aux enfants

Les enfants en surpoids et obèses ont un risque plus élevé de développer des problèmes de santé graves tels qu’un diabète de type 2, une hypertension artérielle, de l’asthme et d’autres problèmes respiratoires, des troubles du sommeil et des maladies du foie. Ils peuvent aussi souffrir d’effets psychologiques, tels qu’une baisse de l’estime de soi, une dépression ou un isolement social. L’obésité dans l’enfance accroît aussi le risque d’obésité, de maladies non transmissibles, de décès prématuré et d’incapacité à l’âge adulte.

La publicité et d’autres formes de commercialisation des aliments et boissons destinés aux enfants sont très répandues dans le monde et influent sur les préférences alimentaires des enfants, leurs demandes d’achat et leurs modes de consommation. Une part importante de cette commercialisation concerne des produits à forte teneur en graisses, en sucres ou en sel.

L’OMS a élaboré un ensemble de 12 recommandations, approuvées par l’Assemblée mondiale de la Santé, qui visent à réduire l’impact de la commercialisation d’aliments riches en graisses saturées, en acides gras trans, en sucres libres ou en sel.

Documents OMS


Directives approuvées par le Comité d’évaluation des directives de l’OMS

Statut: pas de documentation disponible actuellement

Autres documents d’orientation

Partager

Dernière mise à jour:

23 avril 2014 14:24 CEST

Intervention de catégorie 1

De vastes recherches sont en cours et des recommandations ou d’autres formes d’orientations ont été adoptées ou approuvées par l’Assemblée mondiale de la Santé