Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Allaitement maternel – poursuite de l’allaitement

L’allaitement maternel reste une contribution nutritionnelle importante bien au-delà de la première année de l’enfant, car elle apporte aux nourrissons en pleine croissance une part non négligeable de calories et des nutriments essentiels. Il permet également d’éviter la déshydratation pour les enfants qui se rétablissent d’une infection.

On ne sait pas encore quantifier précisément l’impact de la poursuite de l’allaitement maternel sur la croissance du nourrisson, sur le risque de maladies chroniques de l’enfant, sur l’obésité et sur l’amélioration des performances cognitives. L’OMS effectue une revue systématique des bienfaits à court et à long terme de la poursuite de l’allaitement maternel. Jusqu’ici, les données factuelles disponibles laissent à penser que l’allaitement peut aussi induire des avantages à long terme tels que la réduction du risque d’obésité et de diabète de type II.

L’OMS recommande l’allaitement maternel exclusif pour les nourrissons pendant les six premiers mois pour une croissance, un développement et un état de santé optimaux. Après six mois, on leur donnera des aliments de complément sûrs et adaptés du point de vue nutritionnel, tout en continuant à les nourrir au sein jusqu’à deux ans, voire plus.

Documents OMS


Données factuelles


Revue Cochrane
Autres revues systématiques
Essais cliniques
Partager

Dernière mise à jour:

1 novembre 2012 00:43 CET

Intervention de catégorie 2

Des travaux de recherche approfondis sont en cours mais aucune directive récente approuvée par le Comité d’examen des directives de l’OMS n’est encore disponible