Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Éduquer pour accroître la durée de l’allaitement maternel

L’allaitement maternel a bien des avantages, tant pour la mère que pour le nourrisson. Le lait maternel contient tous les éléments nutritifs dont un nouveau-né a besoin au cours des six premiers mois de sa vie.

L’allaitement protège contre la diarrhée et les maladies d’enfant courantes comme la pneumonie, et peut aussi avoir des effets bénéfiques à plus long terme pour la mère et l’enfant : les données actuelles portent à croire que l’allaitement maternel pourrait réduire le risque que l’enfant ne développe ultérieurement certaines maladies non transmissibles comme l’obésité, l’hypertension et le diabète de type II.

L’OMS recommande que les nourrissons soient nourris exclusivement au sein pendant les six premiers mois de leur vie afin d’optimiser leur croissance, leur développement et leur état de santé. Par la suite, ils devraient consommer des aliments de complément sains et satisfaisants sur le plan nutritionnel, tout en continuant d’être allaités jusqu’à l’âge de deux ans ou plus.

Les données factuelles semblent indiquer que des interventions éducatives proposées pendant la grossesse (par exemple le recours à des pairs-conseillers, des consultations sur la lactation ou une éducation formelle à l’allaitement) pourraient peut-être accroître la durée de l’allaitement ; un complément de recherche s’impose toutefois avant de pouvoir formuler des recommandations spécifiques.

Documents OMS


Directives approuvées par le Comité d’évaluation des directives de l’OMS

Statut: pas de documentation disponible actuellement


Partager

Dernière mise à jour:

23 avril 2014 14:20 CEST

Intervention de catégorie 2

De nombreux travaux de recherche ont été entrepris, mais il n’existe pas encore de directives récentes approuvées par le Comité d’examen des directives de l’OMS

Fondements biologiques, comportementaux et contextuels