Pharmacorésistance

Prévention des infections et résistance aux antimicrobiens

Au début de l’ère des antibiotiques, les agents pathogènes résistants étaient rares. L’utilisation d’antimicrobiens a permis à ces organismes résistants de prospérer chez les patients traités, mais c’est la propagation des microbes résistants entre les individus, les collectivités et les nations, qui a conduit à un monde où tous sont exposés au risque d’infection impossible à traiter.

Ainsi, toute stratégie générale pour faire face à la menace que représente la résistance aux antimicrobiens, doit avoir notamment pour objectif de réduire la transmission des organismes résistants – dans les habitations, les collectivités, les structures de soins, les chaînes alimentaires, les approvisionnements en eau et les voies du commerce international. Améliorer l’hygiène est l’élément central de ce volet stratégique.

Les prestataires de soins de santé ont la responsabilité d’éviter que les patients en demande de soins contractent une infection comme conséquence d’une décision ou d’une intervention médicale. Les infections nosocomiales sont l’une des principales causes de décès et de souffrances chez les patients hospitalisés partout dans le monde, de sorte que la prévention des infections est considérée à juste titre comme la clé de voûte de la sécurité des patients.

Ressources pour la lutte contre les infections dans les établissements de soin

Informations essentielles sur l'OMS

Directeur général
Direction générale

Gouvernance de l'OMS
Constitution de l'OMS, Conseil exécutif et Assemblée mondiale de la Santé

Centre des médias
Informations, événements, aide-mémoire, contacts et multimédia

Voyages internationaux et santé
Recommandations utiles pour les voyages, vaccinations obligatoires

Rapport sur la santé dans le monde
Rapport annuel sur la santé publique mondiale et statistiques essentielles