Dracunculose

Soudan du Sud

Situation pour la période de janvier à septembre 2014

Au total, 8 nouveaux cas ont été notifiés pour le mois de septembre 2014, portant le total cumulé à 69 cas notifiés par 38 villages en 2014. Au cours de la même période en 2013, 108 cas avaient été notifiés par 75 villages.

En 2014, des cas ont été déclarés par les comtés suivants :

  • État de l’Equatoria oriental (Eastern Equatoria)
    • comté de Kapoeta East (56 cas)
    • comté de Kapoeta South (1 cas)
  • État des Lacs (Lakes)
    • comté d’Awerial (11 cas)
    • Comté d’Awerial (1 cas)

Sur les 69 cas, 68 % ont été confinés.

De janvier à septembre 2014, 458 rumeurs ont été signalées.

Toute personne présentant la maladie et répondant à l’ensemble des critères de confinement reçoit désormais une récompense de 500 livres sud-soudanaises [environ US $168]. L’informateur reçoit jusqu’à 100 livres [US $34]. Prière d’informer l’établissement de santé le plus proche.

Synthèse 2013

En 2013, 113 nouveaux cas au total ont été notifiés dans 79 villages de 10 comtés, ce qui représente une baisse de 78 % par rapport aux 521 cas notifiés dans 255 villages de neuf pays en 2012.

Il a été signalé que 76 de ces 113 cas ont été confinés. Les cas notifiés au Soudan du Sud représentaient 76 % des cas dans le monde en 2013. Le comté de Kapoeta East, dans l’État d’Équatoria-Oriental concentrait 68 % des cas notifiés au Soudan du Sud.

Répartition des cas par État et par comté :

  • État de l’Équatoria oriental
    • Comté de Kapoeta de l’Est (77 cas)
    • Comté de Kapoeta du Nord (5 cas)
    • Comté de Kapoeta du Sud (3 cas)
  • État de Jonglei
    • Comté de Nyirol (1 cas)
    • Comté de Pibor (12 cas)
    • Comté d’Urol (1 cas)
  • État des Lacs
    • Comté d’Awerial (9 cas)
  • État de Bahr el Ghazal du Nord
    • Comté d’Aweil West (1 cas)
  • État de Warab
    • Comté de Gogrial East (3 cas)
    • Comté de Tonj East (1 cas)

564 des 578 rumeurs (97 %) ont été analysées dans un délai de 24 heures. La dracunculose a été confirmée dans trois cas.

En 2013, 100 % des pays d’endémie et 94 % des pays où la dracunculose n’est pas endémique ont envoyé au moins neuf rapports sur douze, même si aucun cas n’a été signalé dans ces pays.

Le ver de Guinée se transmet principalement de mars à août.

Partager

Dernière mise à jour:

14 novembre 2014 17:22 CET