Dracunculose

Mali

Situation pour la période allant de janvier à février 2016

De janvier à février 2016, 608 rumeurs ont été signalées et 99 % d’entre elles ont fait l’objet d’une enquête dans les 24 heures.

Depuis 2002, une récompense en espèces est offerte dans tout le pays pour le signalement volontaire de cas de dracunculose. En 2014, la récompense est passée de 20 000 FCFA [environ US $40] à 50 000 FCFA [environ US $100]. Il est demandé à la population de se présenter à l’établissement de santé le plus proche.

Synthèse pour 2015

Au total, 5 cas ont été signalés en 2015 dans trois villages de trois districts et trois régions, contre 40 cas dans trois villages en 2014.

Ces 5 cas ont été signalés dans les villages suivants : 3 à Tanzikratene (district d’Ansongo, Région de Gao), 1 à Karabadaga (district de Tominian, Région de Ségou) et 1 à Ingariatane (district de Gourma Rharous, Région de Tombouctou).

40 % des cas n’ont pas été confinés, dont le dernier cas notifié à Ingariatane. Sur les 5 cas, 3 ont été détectés dans les 24 heures et confinés.

Sur les 5 cas, 3 étaient des hommes adultes, 1 une femme adulte et 1 un enfant de sexe masculin.

Le village de Tanzikratene a notifié 3 cas en 2013 et 29 en 2014.

En 2015, 608 rumeurs ont été signalées et plus de 99 % d’entre elles ont fait l’objet d’une enquête dans les 24 heures.

Avec l’amélioration relative de la sécurité dans le Nord du Mali, le Programme national d’éradication du ver de Guinée prend désormais des mesures pour renforcer la surveillance de la maladie dans ces régions.

Partager

Dernière mise à jour:

4 mai 2016 16:01 CEST