Dracunculose

Mali

Situation pour la période de janvier à mars 2015

Aucun cas n’a été notifié au Mali en 2015. Les derniers cas de dracunculose ont été notifiés en novembre 2014.

Entre janvier et mars 2015, 56 rumeurs ont été signalées et ont toutes fait l’objet d’une investigation dans les 24 heures.

Depuis 2002, dans tout le pays, une récompense financière est attribuée à toute personne qui signale volontairement des cas de dracunculose. En 2014, le montant de cette récompense est passé de CFA 20 000 (environ US $40) à CFA 50 000 (environ US $100). Si vous voyez un cas, prière d’informer l’établissement de santé le plus proche.

Synthèse pour 2014

En 2014, 40 cas ont été notifiés dans 3 villages, contre 7 cas dans 5 villages en 2013. Villages dans lesquels les cas ont été notifiés : 29 cas à Tanzikratene (cercle d’Ansongo, région de Gao), 10 cas à Nanguaye (cercle de Gourma Rharous, région de Tombouctou) et 1 cas à Fion (cercle de Tominian, région de Ségou). Parmi les 40 cas, 35 ont été détectés dans les 24 heures et confinés ; les 5 cas restants n’ont pas été détectés dans les 24 heures et on sait que 3 cas ont contaminé des points d’eau locaux.

Sur les 40 cas notifiés, 14 étaient des femmes, 12 des hommes et 9 des garçons. Au total, 35 cas (88 %) ont été confinés.

Le village de Tanzikratene avait notifié 3 cas en 2013, dont 2 avaient été confinés. Le village de Nanguaye avait notifié et confiné 1 cas en 2013. Le village de Fion n’avait notifié aucun cas en 2013.

En 2014, 151 rumeurs ont été signalées et 98 % ont fait l’objet d’une investigation dans les 24 heures.

Grâce à une relative amélioration de la sécurité dans le nord du pays, le Programme malien d’éradication du ver de Guinée prend actuellement des mesures pour renforcer la surveillance de la maladie dans ces régions.

Partager

Dernière mise à jour:

12 mai 2015 14:15 CEST