Dracunculose

Éthiopie

Situation pour la période allant de janvier à décembre 2015

Aucun cas n’a été notifié pour décembre 2015. Trois cas au total ont été notifiés en Éthiopie : un dans la zone de pêche de Gop, dans le district d’Abobo, de la région de Gambella (en mai), un dans le camp de réfugiés de Pugnido, sur le site d’Agnuak, dans le district de Gog (en août), et un dans l’exploitation agricole d’Akweromero, dans le district de Gog, de la région de Gambella (en octobre). Tous les cas ont été détectés dans un délai de 24 heures et confinés.

De janvier à décembre 2015, 8072 rumeurs ont été signalées, dont 99 % ont fait l’objet d’une enquête dans un délai de 24 heures.

Depuis 2013, quelques cas ont été notifiés chez l’animal, le plus souvent le chien, dans les régions où il y avait aussi des cas humains.

Deux journées d'informations sur l'incidence des cas, leur notification, la prévention et le système de récompense en espèces, Ethiopie 2014.

Depuis 1996, le Programme éthiopien d’éradication de la dracunculose attribue une récompense financière à toute personne qui signale volontairement des cas de dracunculose et qui applique les mesures de confinement des cas. En 2014, cette récompense est passée de 1000 birrs (environ US $58) à 2000 birrs (environ US $116). Si vous voyez un cas, prière d’informer l’établissement de santé le plus proche.

Résumé pour 2014

Durant l'année 2014, un total de 3 cas a été reporté dans 3 villages différents (Bathor, Gambella ville and Wichini) dans 2 districts au sein de la Région de Gambella. Tous étaient de sexe masculin, 2 des 3 cas étaient des enfants. Sur ces 3 cas, 2 ont été confinés. Au total, 4288 rumeurs ont été signalées et ont fait l’objet d’une investigation en 2014 ; plus de 91 % (3901) des cas ont fait l’objet d’une investigation dans les 24 heures et 2 cas de dracunculose ont été confirmés.

En 2014, 190 communautés ont fait l'objet d'une surveillance active.

Partager

Dernière mise à jour:

16 février 2016 14:05 CET