Stratégie mondiale pour l'alimentation, l'exercice physique et la santé

Réduire les apports en sel au niveau des populations

Stratégies pour réduire la consommation de sel

Les maladies cardio-vasculaires sont la principale cause de mortalité dans le monde. L’hypertension artérielle est le principal facteur de risque de mortalité au niveau mondial. Il est à noter que pour un âge donné, le risque de mourir par suite d’hypertension artérielle dans les pays à revenu faible ou moyen est plus de deux fois plus grand que dans les pays à revenu élevé.

Dans la résolution WHA66.10, les États Membres de l’OMS ont adopté comme cible mondiale volontaire pour les maladies non transmissibles une réduction relative de 30% de la consommation moyenne de sel dans la population, le but étant d’atteindre une cible inférieure à 5 g par jour (environ 2 g de sodium) d’ici 2025. Ils ont également convenu d’une cible mondiale volontaire pour les maladies non transmissibles (MNT) d’une réduction relative de 25% de la prévalence de l’hypertension artérielle (définie comme une pression systolique ≥140 mmHg et/ou une pression diastolique ≥90 mmHg) d’ici 2025.

L’OMS met au point des outils destinés à aider les États Membres à déterminer la consommation de sel dans la population et les principales sources de sodium dans l’alimentation ; à revoir la composition d’un nombre déterminé de produits disponibles sur le marché; à élaborer des matériels de communication en santé destinés à sensibiliser les consommateurs à la consommation de sel/sodium et à leur apprendre à lire et à interpréter l’étiquetage des produits alimentaires.

Liens

Partager