Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest – mise à jour

Bulletin d’information sur les flambées épidémiques
31 juillet 2014

Épidémiologie et surveillance

Entre le 24 et le 27 juillet 2014, 122 nouveaux cas de maladie à virus Ebola (cas suspects, cas probables et cas confirmés en laboratoire) et 57 décès ont été notifiés par la Guinée, le Libéria, le Nigéria et la Sierra Leone. La tendance de l’épidémie en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone reste instable, la transmission se poursuivant à la fois dans les établissements de santé et dans la communauté. L’augmentation du nombre de nouveaux cas de maladie à virus Ebola exige des efforts intensifs de tous pour résoudre les problèmes recensés, tels que la transmission dans les établissements de santé et la recherche efficace des contacts.

Le 29 juillet 2014, le point focal national RSI pour le Nigéria a confirmé que le cas probable de maladie à virus Ebola notifié à l’OMS le 27 juillet 2014 présentait des symptômes à son arrivée au Nigéria et que 59 contacts (15 parmi le personnel de l’aéroport et 44 parmi celui de l’hôpital) ont été identifiés jusqu'ici. Le rapport confirme également que le patient est arrivé par avion à Lagos (Nigéria) le 20 juillet, via Lomé (Togo) et Accra (Ghana. L’échantillon prélevé sur le sujet n’a pas encore été envoyé au centre collaborateur de l’OMS à l’Institut Pasteur à Dakar (Sénégal) en raison du refus des compagnies de messageries de le prendre en charge. Bien qu’un seul cas probable ait été détecté jusqu’ici au Nigéria, la survenue d’un cas d’infection par le virus Ebola dans ce pays représente un fait nouveau important dans l’évolution de l’épidémie.

Les autorités nationales du Ghana, du Nigéria et du Togo continuent de collaborer étroitement avec l’OMS et ses partenaires à l’identificaion et à la recherche des contacts et à l’établissement de plans d’intervention.

Action du secteur de la santé

Afin d’accélérer la riposte à la flambée actuelle de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest, le Directeur général de l’OMS et d’autres hauts responsables poursuivent les discussions avec la communauté des donateurs, les partenaires du développement et les organismes internationaux au niveau mondial. Les discussions ont été axées sur la nécessité de déployer rapidement des ressources humaines et financières supplémentaires afin d’enrayer la transmission du virus et de mettre fin à la flambée.

Des efforts sont en cours pour développer et renforcer tous les aspects de l’action dans les quatre pays, y compris les investigations épidémiologiques, la recherche des contacts, l’information du public et la mobilisation de la communauté, la prise en charge des cas et la lutte contre l’infection, la coordination et la sécurité. L’OMS collabore également étroitement avec divers partenaires afin de finaliser les plans d’action nationaux qui définissent les besoins urgents conformément à la stratégie adoptée à Accra par les États Membres.

L’OMS et ses partenaires – GOARN, CDC, MSF, UNICEF, IFRC, Institut Pasteur de Dakar, Save the Children, Plan Guinea, et d’autres – continuent de travailler ensemble dans le cadre du Centre de coordination sous-régional pour la flambée de maladie à virus Ebola (SEOCC) à Conakry afin d’accélérer la lutte contre l’épidémie.

L’OMS ne recommande pas que des restrictions aux voyages ou aux échanges commerciaux soient imposées à la Guinée, au Libéria ou à la Sierra Leone sur la base des informations actuellement disponibles concernant cet événement.

Mise à jour sur la maladie

Les Ministères de la Santé de quatre pays d’Afrique de l’Ouest ( Guinée, Libéria, Nigéria et Sierra Leone) continuent à notifier de nouveaux cas de maladie à virus Ebola et de nouveaux décès. Entre le 24 et le 27 juillet 2014, 122 nouveaux cas (confirmés en laboratoire, probables et suspects) et 57 décès ont été notifiés par les quatre pays comme suit: Guinée, 33 nouveaux cas et 20 décès; Libéria, 80 nouveaux cas et 27 décès; Nigéria, 1 cas et 1 décès; Sierra Leone, 8 nouveaux cas et 9 décès.

Au 27 juillet 2014, le nombre cumulé de cas attribués à la maladie à virus Ebola dans les quatre pays atteignait 1323, dont 729 décès. La répartition et la classification des cas sont les suivantes: Guinée, 460 cas (336 confirmés, 109 probables et 15 suspects) et 339 décès; Libéria, 329 cas (100 confirmés, 128 probables et 101 suspects) et 156 décès ; Nigéria, un cas probable décédé; et Sierra Leone, 533 cas (437 confirmés, 38 probables et 22 suspects) et 233 décès.

Cas confirmés, probables et suspects et décès dus à la maladie à virus Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone au 27 juillet 2014


Nouveaux (1) Confirmés Probables Suspects Totaux par pays
Guinée
Cas 33 336 109 15 460
Décès 20 218 109 12 339
Libéria
Cas 80 100 128 101 329
Décès 27 72 62 22 156
Nigéria
Cas 1 0 1 0 1
Décès 1 0 1 0 1
Sierra Leone
Cas 8 473 38 22 533
Décès 9 195 33 5 233
Totaux
Cas 122 909 276 138 1323
Décès 57 485 205 39 729
(1) New cases were reported between 24 and 27 July 2014.

Le nombre total de cas reste susceptible d’évoluer en raison de la reclassification, des investigations rétrospectives, de la synthèse des données sur les cas et des résultats de laboratoire, et du renforcement de la surveillance. Les données indiquées par les bulletins d’information sur les flambées épidémiques se fondent sur les meilleures informations disponibles transmises par les ministères de la Santé.

Partager