Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H7N9) – mise à jour

Bulletin d’information sur les flambées épidémiques

La Commission de la santé et de la planification familiale chinoise a notifié à l’OMS deux nouveaux cas confirmés en laboratoire d’infection humaine par le virus grippal aviaire A(H7N9).

Le premier cas est un garçonnet de trois ans, originaire de la Province du Guangdong et ayant été en contact avec des volailles vivantes. Il est tombé malade le 29 octobre 2013, a été admis dans un hôpital local le 31 octobre 2013, puis a été transféré dans un autre hôpital le 4 novembre 2013. Il est actuellement dans un état stable.

Le second cas est une femme de 64 ans, originaire de la Province du Zhejiang. Elle est agricultrice et a été en contact avec des volailles vivantes. Elle est tombée malade le 30 octobre 2013, a été admise dans un hôpital local le 31 octobre 2013, puis a été transférée dans un autre hôpital le 3 novembre. Elle est actuellement dans un état critique.

À ce jour, l’OMS a été informée au total de 139 cas humains confirmés en laboratoire d’infection par le virus grippal aviaire A(H7N9), parmi lesquels 45 décès. Actuellement, six malades sont hospitalisés et 88 ont été autorisés à quitter l’hôpital. Jusqu’à présent, il n’y a aucune preuve d’une transmission interhumaine soutenue.

Les autorités chinoises ont pris les mesures de surveillance et de lutte suivantes :

  • renforcement de la surveillance et de l’analyse de l’épidémie;
  • déploiement du traitement médical;
  • communication sur le risque et diffusion des informations auprès du grand public;
  • intensification de la coopération et des échanges internationaux; et
  • poursuite des recherches scientifiques.

Au regard de cet événement, l’OMS ne conseille pas de dépistage particulier aux points d’entrée et ne recommande pas pour l’instant d’appliquer des restrictions aux voyages ou au commerce.

Partager