Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Poliovirus sauvage dans la Corne de l’Afrique

Bulletin d'information sur les flambées épidémiques

Trois cas suspects d’infection par le poliovirus sauvage de type 1 (PVS1) au Soudan du Sud sont actuellement en cours d’investigation. Il s’agit de trois fillettes, deux âgées d’environ deux ans et une de huit ans. Toutes les trois avaient été vaccinées par le vaccin antipoliomyélitique oral (VPO).

Deux des patientes vivent dans l’État du Bahr El Ghazal du Nord (limitrophe du Soudan) et une dans l’État de l’Équatoria oriental (limitrophe du Kenya et de l’Ouganda). Leur paralysie est apparue entre le 15 et le 24 août 2013. Le séquençage génétique est en cours pour apporter la confirmation définitive des résultats de laboratoire et déterminer l’origine des virus isolés.

On observe actuellement une flambée épidémique d’infection à PVS1 dans la Corne de l’Afrique, avec 174 cas en Somalie, 14 au Kenya et trois en Éthiopie. En raison des voies de propagation du poliovirus lors des précédentes flambées épidémiques dans cette région, le Soudan du Sud a été considéré comme étant exposé à un risque élevé de réinfection. En mars et en avril 2013, il a organisé des journées nationales de vaccination (JNV) et il en planifie de nouvelles pour novembre et décembre. Des journées locales de vaccination (JLV) ont eu lieu en août 2013.

Des plans pour la riposte d’urgence aux flambées sont en cours de finalisation avec une activité de vaccination supplémentaire (AVS) prévue dans l’immédiat à l’intérieur et autour des zones touchées.

Une équipe internationale d’experts est déployée au Soudan du Sud, pour aider les autorités locales à approfondir les enquêtes sur les cas, planifier une riposte adaptée à la flambée et intensifier davantage la recherche active de cas supplémentaires potentiels.

Les taux de vaccination dans les pays voisins, Soudan et Ouganda, sont également en cours d’évaluation pour déterminer le niveau immunitaire général de la population. Si nécessaire, d’autres AVS seront menées pour aider à combler d’éventuelles lacunes d’immunisation qui auraient été repérées. L’Ouganda a organisé des JLV en juillet et en septembre 2013 et d’autres sont prévues pour octobre 2013, ainsi que des JNV pour décembre 2013. Le Soudan planifie des JNV pour novembre et décembre 2013. La riposte se poursuit en Éthiopie, au Kenya et en Somalie.

Il est important que tous les pays, notamment ceux qui ont fréquemment des contacts (par des voyages, par exemple) avec des pays ou zones où sévit la poliomyélite, renforcent la surveillance des cas de paralysie flasque aiguë (PFA), afin de détecter rapidement toute nouvelle importation du virus et d’organiser une riposte rapide. Les pays, territoires et zones devraient également maintenir une couverture uniformément élevée de la vaccination systématique au niveau des districts pour limiter le plus possible les conséquences de toute nouvelle introduction du virus.

Par l’intermédiaire de ses Bureaux régionaux de l’Afrique et de la Méditerranée orientale, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) continue d’aider les pays à planifier et à mettre en œuvre les activités nécessaires pour la riposte d’urgence aux flambées dans toute la région.

La publication de l’OMS «Voyages internationaux et santé» recommande à tous les voyageurs à destination ou en provenance de zones où sévit la poliomyélite d’être à jour dans leur vaccination contre cette maladie.

Partager