Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Poliovirus détecté dans des échantillons environnementaux en Israël ainsi qu’en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza

Bulletin d'information sur les flambées épidémiques

L’ OMS estime le risque de propagation internationale du poliovirus sauvage de type 1 (PVS1) depuis Israël comme élevé. Cette évaluation du risque repose sur des éléments attestant d’une extension géographique de la circulation du PVS1 en Israël sur une période prolongée. Récemment, le PVS1 a également été isolé dans des échantillons d’eaux usées prélevés par l’Autorité palestinienne en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza. Aucun cas de poliomyélite paralytique n’a été signalé par Israël ou par l’Autorité palestinienne.

Les autorités sanitaires d’Israël et de l’Autorité palestinienne ont pris des mesures pour répondre à la menace posée par la circulation du PVS1 en renforçant la surveillance de la paralysie flasque aigüe (PFA) et en augmentant la fréquence du prélèvement d’échantillons dans l’environnement. Une activité de vaccination supplémentaire (AVS) au moyen du vaccin antipoliomyélitique oral bivalent (VPOb) est menée en Israël depuis le début du mois d’août, ciblant les enfants jusqu’à l’âge de neuf ans en vue d’interrompre rapidement la circulation du PVS1. À ce jour, 60 pour cent des 1,38 million d’enfants ciblés en Israël ont été vaccinés. Les autorités sanitaires de l’Autorité palestinienne se préparent à mener deux activités de vaccination supplémentaires au moyen du VPO trivalent dans la Bande de Gaza et en Cisjordanie.

Il est important que tous les pays exempts de poliomyélite, en particulier ceux qui sont fréquemment en contact (voyages, par exemple) avec des pays et zones où sévit la poliomyélite, renforcent la surveillance des cas de paralysie flasque aiguë (PFA), afin de détecter rapidement toute nouvelle importation de poliovirus et de permettre une riposte rapide. Les pays, territoires et zones devraient également maintenir une couverture de vaccination systématique qui soit uniformément élevée au niveau des districts, pour réduire le plus possible les effets de toute nouvelle introduction du virus.

La publication de l’OMS Voyages internationaux et Santé recommande à tous les voyageurs à destination ou en provenance des pays et zones touchés d’être entièrement vaccinés contre la poliomyélite. La transmission autochtone du PVS se poursuit dans trois pays : l’Afghanistan, le Nigéria et le Pakistan. En outre, en 2013, la Corne de l’Afrique a été touchée par une flambée de PVS de type 1.

Partager