Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Cas d’infection humaine par le virus grippal aviaire A(H7N9) – mise à jour

Bulletin d'information sur les flambées épidémiques

La Commission de la santé et de la planification familiale de Chine a notifié à l’OMS un cas confirmé en laboratoire supplémentaire d’infection humaine par le virus grippal aviaire A(H7N9). C’est le premier nouveau cas confirmé d’infection par ce virus depuis le 29 mai 2013.

Il s’agit d’une femme de 61 ans, originaire de Langfang dans la province de Hebei et tombée malade le 10 juillet 2013. Elle a été admise dans un hôpital local du 10 au 15 juillet, puis transférée à Beijing le 18 juillet. Elle est dans un état critique. Le 20 juillet 2013, le Center for Disease Control (CDC) municipal de Beijing a confirmé que cette femme était porteuse de la grippe aviaire A(H7N9) par détection d’acide nucléique.

À ce jour, l’OMS a été informée au total de 134 cas confirmés en laboratoire d’infection par le virus de la grippe aviaire A (H7N9), parmi lesquels 43 décès. Quatre cas ont été hospitalisés et 87 ont été autorisés à quitter l’hôpital. Jusqu’à présent, il n’existe aucune preuve d’une transmission interhumaine soutenue.

Le gouvernement chinois continue de prendre des mesures strictes en matière de surveillance, de prévention et de lutte et notamment : renforcement de la surveillance et de l’analyse épidémiques ; déploiement d’un traitement médical ; communication et diffusion d’informations sur les risques à l’intention du public ; renforcement de la coopération et des échanges internationaux ; et poursuite des recherches scientifiques.

En rapport avec cet événement, l’OMS ne conseille pas de dépistage particulier aux points d’entrée et ne recommande pas non plus l’application de quelconques restrictions aux déplacements ou au commerce.

Partager