Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Infection humaine par le virus A(H7N9) de la grippe aviaire – mise à jour

La Commission nationale chinoise de la santé et de la planification familiale a notifié à l’OMS un cas supplémentaire, détecté rétrospectivement et confirmé en laboratoire, d’infection humaine par le virus A(H7N9) de la grippe aviaire.

Le patient est un garçon de 15 ans, signalé dans le Jiangsu, qui est tombé malade le 25 avril 2013 et a été hospitalisé le 26. Il a guéri et il est sorti de l’hôpital le 2 mai. Les résultats des diagnostics moléculaires ont été positifs pour le virus H3N2 de la grippe saisonnière et le virus H7N9 de la grippe aviaire. Le 1er juillet, le Département provincial de la Santé du Jiangsu a consulté des experts nationaux et provinciaux pour le diagnostic.

Jusqu’à présent, l’OMS a été informée au total de 133 cas confirmés en laboratoire, dont 43 mortels.

Les autorités compétentes dans les endroits touchés poursuivent la surveillance, les enquêtes épidémiologiques, la recherche des proches contacts, la prise en charge clinique, les analyses de laboratoire, les échanges d’échantillons et maintiennent les mesures de prévention et de lutte.

Jusqu’à présent, rien n’indique une transmission interhumaine durable.

Tant que la source de l’infection n’aura pas été établie et maîtrisée, il faut s’attendre à de nouveau cas d’infection humaine par ce virus.

En rapport avec cet événement, l’OMS ne préconise pas de dépistage particulier aux points d’entrée, ni de restrictions aux voyages ou aux échanges commerciaux.

Elle continue de collaborer avec les États Membres et les partenaires internationaux pour suivre la situation. De nouveaux bulletins seront publiés en fonction de l’évolution de celle-ci.

Partager