Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Poliovirus sauvage dans la Corne de l’Afrique

La Corne de l’Afrique connaît actuellement une flambée de poliovirus sauvage de type 1 (PVS1). Le 30 avril 2013, près de Dadaab, au Kenya, une fillette de 4 mois a présenté des symptômes de paralysie flasque aigüe (PFA). Deux contacts en bonne santé de l’enfant se sont révélés positifs pour le PVS1. Ce sont les premiers cas confirmés en laboratoire survenus au Kenya depuis juillet 2011. Les investigations concernant cette flambée se poursuivent. En outre, un cas dû au PVS1 a été confirmé à Banadir, en Somalie, le 9 mai 2013.

En réaction à la flambée, une première campagne de vaccination visant 440 000 enfants a débuté le 14 mai 2013 en Somalie et une deuxième est prévue le 26 mai 2013 en même temps que dans les régions touchées du Kenya.

Le risque pour les pays limitrophes est jugé très élevé en raison d’importants mouvements de population dans toute la Corne de l’Afrique et de lacunes persistantes de l’immunité dans certaines régions. Dadaab héberge un grand camp de réfugiés accueillant près de 500 000 personnes en provenance de toute la Corne de l’Afrique.

Un avis de surveillance renforcée de la poliomyélite a été émis dans tous les pays de la Corne de l’Afrique, insistant sur la nécessité de procéder à une recherche active de tous les cas présumés. Tous les pays sont instamment invités à repérer rapidement toute lacune de la surveillance locale et à prendre des mesures pour y remédier.

En 2005, la poliomyélite s’est propagée vers l’est du continent africain, jusqu’au Yémen et à la Corne de l’Afrique, faisant plus de 700 cas. Depuis, des mesures internationales ont été prises face aux flambées et de nouveaux vaccins anti-poliomyélitiques oraux monovalents et bivalents ont été mis au point, qui sont susceptibles de réduire sensiblement la gravité et la durée des flambées.

Certaines régions de Somalie ( sud et centre) sont également touchées par une flambée due au poliovirus circulant dérivé de la souche vaccinale de type 2 (PVDVc2), à l’origine de 18 cas en Somalie depuis 2009. En 2012, cette souche s’est propagée à Dadaab, provoquant trois cas.

Voyages internationaux et Santé, la publication de l’OMS, recommande à tous les voyageurs à destination ou en provenance de zones infectées d’être complètement vaccinés contre la poliomyélite.

Partager