Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Ebola en Ouganda

Au 23 novembre 2012, le Ministère de la Santé ougandais avait notifié 10 cas (6 cas confirmés et 4 probables), dont 5 mortels à Luweero et à Kampala.

Le dernier cas confirmé a été hospitalisé le 17 novembre 2012. Les proches contacts des cas sont identifiés et suivis pendant 21 jours. Tous les cas à propos desquels les équipes sur le terrain sont alertées font l’objet d’une enquête.

L’OMS et ses partenaires, dont les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis, Médecins Sans Frontières (MSF), la Croix-Rouge ougandaise, le Réseau africain d’Épidémiologie de Terrain (AFENET) et Plan Uganda aident les autorités nationales à enquêter sur la flambée et à y riposter.

Des experts dans les domaines de l’épidémiologie de terrain, de la promotion de la santé, de la gestion de la logistique, de la prévention des infections et de la lutte, ont été mobilisés par l’OMS par le biais de son Réseau mondial d’alerte et d’action en cas d’épidémie (GOARN) pour aider à la riposte.

En rapport avec cet événement, l’OMS ne recommande aucune restriction aux voyages ou aux échanges commerciaux avec l’Ouganda.

Partager