Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Fièvre de la Vallée du Rift en Mauritanie

Le Ministère de la Santé de Mauritanie a déclaré une flambée de fièvre de la Vallée du Rift (FVR) le 4 octobre 2012. Du 16 septembre 2012 (date de survenue du cas indicateur) au 30 octobre, 34 cas, dont 17 mortels, ont été notifiés dans six régions. Le dernier cas a été signalé le 27 octobre 2012 à Magta Lahjar dans la région de Brakna. Les six régions sont les suivantes: Assaba, Brakna, Hodh Chargui, Hodh Gharbi, Tagant et Trarza. Tous les cas avaient été en contact avec des animaux.

Chez l’homme, 25 échantillons ont donné des résultats positifs par ELISA et PCR au Laboratoire national de référence de l’Institut national de recherches en santé publique (INRSP) à Nouakchott et à l’Institut Pasteur de Dakar. Dans la population animale, les analyses effectuées par le Laboratoire national de recherches vétérinaires ont montré une circulation du virus dans plusieurs régions du pays.

Le Ministère de la Santé et le Ministère du Développement rural ont conjointement institué un groupe spécial multisectoriel pour faire face à cette flambée. L’OMS et d’autres partenaires, dont l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), travaillent au sein de ce groupe pour intensifier la surveillance épidémiologique chez l’homme comme chez l’animal, renforcer les capacités de prise en charge dans les établissements de santé, ainsi que les mesures sanitaires prises dans les abattoirs, et sensibiliser les agriculteurs.

Une équipe d’enquête multisectorielle a été mise en place pour mener des investigations détaillées sur la flambée chez l’homme et chez l’animal dans les zones touchées. Une équipe internationale d’experts va être déployée du 3 au 10 novembre 2012 pour fournir une assistance technique.

La Mauritanie a déjà eu une flambée de fièvre de la Vallée du Rift en 2010.

En rapport avec cette flambée, l’OMS ne préconise aucune restriction aux voyages ou au commerce.

Partager

Liens connexes