Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Dengue à Madère (Portugal)

Une flambée de dengue a été signalée à Madère (Portugal). Au 10 octobre 2012, 18 cas confirmés et 191 cas probables avaient été notifiés.

Les autorités portugaises de la santé publique mettent en œuvre des mesures de lutte pour réduire le risque de transmission locale durable, pour limiter le plus possible l’impact sur la population affectée et pour éviter l’exportation des vecteurs infectés hors de l’île.

La dengue est transmise par la piqûre d’un moustique du genre Aedes, infecté par l’un des quatre virus de cette maladie. Les symptômes, qui se manifestent de 3 à 14 jours après l’infection, vont d’une fièvre modérée à une forte fièvre incapacitante, accompagnée de céphalées sévères, de douleurs rétro-orbitaires, de myalgies, d’arthralgies et d’une éruption cutanée.

Il est conseillé au public de prendre des mesures individuelles de protection pendant la journée pour éviter les piqûres de moustiques en cas de déplacement dans les zones où sévit la flambée de dengue.

L’OMS aide le Ministère de la Santé portugais à élaborer rapidement des directives supplémentaires de lutte antivectorielle, avec un accent mis spécifiquement sur cette lutte dans les structures portuaires.

L’OMS invite les autorités sanitaires dans les zones géographiques voisines et dans les autres États Membres à évaluer le risque d’implantation d’une population de moustiques du genre Aedes et d’introduction de la dengue sur leurs territoires.

Les voyageurs en provenance de zones touchées chez qui l’on diagnostique la dengue doivent être signalés aux systèmes de surveillance.

En rapport avec cet événement, l’OMS ne recommande pas d’appliquer à l’île de Madère des restrictions aux voyages ou aux échanges commerciaux.

Partager