Flambée de maladie à virus Ebola en Afrique de l'Ouest

Une année de risposte à la flambée de maladie à virus Ebola


31 mars 2015 -- Depuis un an que l’OMS s’efforce de maîtriser la flambée de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest, qui a débuté en Guinée forestière – région dans laquelle se rejoignent les frontières de la Guinée, du Libéria et de la Sierra Leone – et qui s’est ensuite étendue à 9 pays, l’Organisation a mis sur pied l’opération d’urgence la plus étendue qu’elle ait jamais organisée. L’OMS est désormais présente sur 77 sites de terrain, avec plus de 710 agents dans les trois pays les plus touchés, ainsi qu’au Mali. Voici un bref tour d'horizon de la riposte mise en place par l'OMS avec ses partenaires.

Campagne de vaccination pour les nouveaux-nés du village de Kamasondo en Sierra Leone pendant la flambée d'Ebola

Il faut intensifier la vaccination dans les pays touchés par Ebola


20 mars 2014 -- Face au risque croissant de flambées de rougeole, de coqueluche et d’autres maladies à prévention vaccinale dans les pays touchés par le virus Ebola, l’OMS appelle à un renforcement urgent de la vaccination systématique.
La flambée de maladie à virus Ebola, qui a fait environ 10 000 morts, a provoqué une réduction de la couverture vaccinale dans les pays affectés car les établissements de soins et le personnel de santé ont dû consacrer tous leurs efforts à la lutte contre l’épidémie.

OMS/P. Desloovere
Des agents de l’OMS se rendent dans un village reculé au Libéria pour sensibiliser au virus Ebola

Parler du virus Ebola aux communautés: des messages concrets


10 mars 2015 -- Même si le virus Ebola a infecté et tué des milliers de personnes en Afrique de l’Ouest, nombreux sont les gens et nombreuses sont les communautés qui restent sceptiques ou qui sont tout simplement mal informés au sujet de l’importance de mesures simples et pratiques pour se protéger du virus. Ces messages clairs et concrets leur permettent de se protéger et de prendre en charge les personnes infectectées en toute humanité.

OMS/R. Sorensen
Gestion des déchets liquides contaminés de l’unité de traitement Ebola, Libéria

Ebola au Libéria: mettre les communautés à l’abri des déchets contaminés


26 février 2015 -- Tous les jours, chaque lit d’une unité de traitement Ebola génère environ 300 litres de déchets liquides. La gestion de ces déchets est un vrai défi dans le cadre de la luitte contre la flambée de maladie à virus Ebola au Libéria. L’OMS collabore avec ses partenaires pour faire en sorte que ces déchets soient décontaminés de façon efficace et ne représentent plus un danger pour la santé. Reportage sur le centre de traitement d'Ebola, Island Clinic, dans la banlieue de Monrovia, la capitale.

OMS/R. Sorensen
Test en laboratoire pour diagnostiquer la maladie à virus Ebola en Guinée

Tester les traitements contre Ebola: un défi de taille


9 février 2015 -- On a un besoin urgent de traitements contre la maladie à virus Ebola mais encore faut-il en tester rigoureusement l’innocuité et l’efficacité avant de les utiliser à large échelle chez les patients.

L'OMS a pris la direction d’un effort international d’envergure pour tester les premiers traitements potentiels. Explications dans le Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

OMS/S.Saporito
Le Directeur général de l'OMS, le Dr Chan  (au centre) entournée du Dr Nabarro, envoyé spécial de l'ONU pur Ebola et de Rebecca Johnson,  infirmière ayant survécu à Ebola, en Sierra Leone

Rapport du Directeur général de l'OMS à la Session extraordinaire du Conseil exécutif sur Ebola


26 janvier 2015 -- Le Directeur général de l’OMS, le Dr Margaret Chan, a dressé hier un premier bilan de la lutte en cours contre la flambée Ebola en Afrique de l'Ouest lors d’une session extraordinaire du Conseil exécutif de l'OMS réuni à Genève. «Le nombre de cas diminue clairement dans les trois pays affectés», a-t-elle rapporté invitant à éviter tout triomphalisme car il ne sera pas facile de parvenir à éliminer le moindre cas. Tirant les leçons de cette flambée, le Dr Chan a plaidé pour un système capable de défendre la sécurité sanitaire mondiale plus solide.

OMS/Violaine Martin
Des antropologues sensibilisent des femmes aux dangers de la maladie à virus Ebola au Mali

Fin de l'épidémie au Mali


18 janvier 2015 -- Le Mali et le Bureau de l'OMS à Bamako ont annoncé conjointement ce dimanche la fin de l'épidémie de la maladie à virus ebola dans le pays. Le dernier cas confirmé a donné pour la deuxième fois des résultats négatifs en date du 6 décembre 2014. Le Mali a mené une recherche active des cas pendant 42 jours – soit deux fois la période maximale d’incubation du virus – afin de détecter d’éventuels cas non notifiés. Même si la flambée est officiellement terminée, le Mali reste exposé car il partage une frontière avec la Guinée et demeure vigilant.

OMS Mali/A. Bagayoko

Professionnels de santé

Ressources essentielles

Partenaires de l'OMS

Endiguer la flambée d'Ebola

Pour le public

Connaître la maladie et se protéger


Bulletins épidémiques

Vaccins et traitements

Se préparer

Missions techniques dans les pays

Médias


Le journal d'Ebola

Reportages