Flambée de maladie à virus Ebola en Afrique de l'Ouest

Campagne de vaccination des enfants de moins de cinq ans et enregistrement des naissances en Sierra Leone

Vacciner les enfants et enregistrer les naissances en Sierra Leone


27 juillet 2015 -- L’épidémie d’Ebola a eu des répercussions sur tous les aspects des soins de santé en Sierra Leone.
Il faut encore confirmer les chiffres exacts, mais il est clair que de nombreux enfants n’ont pas bénéficié des services de vaccination systématique ou que les naissances n'ont pas été enregistrées au cours de la flambée.
Pour y remédier, des campagnes de vaccination de masse sont désormais organisées.

OMS/E. Kalondo
Marie Claire Mwanza, experte de l'OMS en mobilisation sociale

Les enseignements des précédentes épidémies contribuent à la riposte en Guinée


21 juillet 2015 -- Marie Claire Thérèse Fwelo Mwanza, experte en mobilisation sociale avec 27 ans d’expérience à l’OMS, a contribué à mettre fin à 5 des 7 flambées d’Ebola en République démocratique du Congo grâce à l'engagement des communautés. En 2014, elle y retourne et participe à la lutte qui met un terme à la dernière flambée d’Ebola en trois mois. Ensuite, avec 60 collègues qu’elle a formés, elle part en Guinée pour y soutenir la riposte.

OMS/P. Haughton
Manipulation de prélèvement susceptibles d'être infectés par le virus Ebola

Premières conclusions après le séquençage génétique du nouveau cas d'Ebola au Libéria


13 juillet 2015 -- Les analyses des échantillons prélevés sur le nouveau cas d'Ebola détecté le 29 juin après 50 jours d'interruption de la transmission ont montré que le virus est génétiquement semblable à ceux qui avaient infecté de nombreuses personnes dans le comté de Margibi il y a plus de 6 mois, fin 2014. Il semble donc improbable que cette résurgence soit due à un virus importé de régions infectées en Guinée ou en Sierra Leone. Il est également improbable qu’elle soit due à une nouvelle émergence à partir d’un réservoir naturel, comme les chauves souris.

OMS/C. Salvi
Riposte contre la flambée Ebola en Guinée à Dubreka

Rapport du Groupe d’experts chargé de l’évaluation intérimaire de la riposte à Ebola


7 juillet 2015 -- L'OMS salue le rapport du Groupe d’experts chargé de l’évaluation intérimaire de la riposte à Ebola et remercie ses membres pour leur analyse et leurs recommandations. Le rapport passe en revue les trois domaines suivants: le Règlement sanitaire international (2005), les capacités de riposte de l’OMS en cas d’urgence sanitaire, et le rôle et la coopération de l’OMS avec les systèmes sanitaires et humanitaires au sens large.

OMS/P. Haughton
Des patients attendent devant un centre de traitement Ebola au Libéria

Récurrence de la transmission d’Ebola au Libéria


6 juillet 2015 -- Depuis le 9 mai 2015, date où la fin de la transmission du virus Ebola a été déclarée au Libéria, le pays est entré alors dans une période de vigilance de 90 jours. Le lundi 29 juin 2015, à mi-parcours de cette période de 90 jours, un écouvillon prélevé postmortem sur un jeune homme de 17 ans décédé le 28 juin d’une maladie fébrile prise en charge comme un cas de paludisme, a donné un résultat positif à la recherche du virus Ebola. L’enquête a révélé que près de 200 personnes avaient été en contact avec lui. Elles sont désormais sous surveillance étroite. Deux d’entre elles ont donné un test positif à la recherche d’Ebola. Elles sont toutes deux prises en charge dans un centre de traitement Ebola.

OMS/C. Black

Aider les communautés guinéennes à combattre Ebola


30 juin 2015 -- En mai dernier, des cas de maladie à virus Ebola sont apparus pour la première fois à Tanene, dans la préfecture de Dubreka en Guinée. Pour éviter que la flambée ne se propage, l’OMS et ses partenaires ont lancé une campagne de surveillance afin de repérer les personnes susceptibles d’être infectées. Visitant les familles une à une, sillonnant les rues de la préfecture et mobilisant les membres influents des principaux groupes locaux, les équipes de surveillance ont diffusé les messages de prévention sur Ebola et apporté un soutien aux familles.

Guinée: la distance à parcourir pour se faire dépister était trop importante


19 juin 2015 -- En Guinée, la flambée de maladie à virus Ebola continue de faire des ravages et des ressources sont nécessaires pour y mettre fin. Lorsqu’il faut parcourir trop de kilomètres pour le dépistage et le traitement, les gens se montrent moins coopératifs.
L'histoire de Maria, âgée de 8 ans, illustre les difficultés et le courage nécessaire lorsqu'il faut surmonter les obstacles qui s'accumulent...

OMS/P. Haughton

Professionnels de santé

Ressouces techniques

Pour le public

Se protéger


La contribution des soignants

La riposte


Le Journal d'Ebola

Quelques acteurs de la riposte témoignent de leur expérience sur le terrain.

La préparation

Formation des personnels de santé sur l'équipement de protection individuelle pour se protéger du virus Ebola
Missions techniques dans les pays