Environnement et santé de l’enfant

Travail dangereux des enfants

Près de 250 millions d’enfants (soit presque 1 sur 6) exercent un travail. Environ 111 millions d’enfants de moins de 15 ans exercent un travail dangereux. Le travail des enfants est surtout présent en milieu rural, en particulier dans l’agriculture, mais des enfants travaillent dans la quasi-totalité des secteurs de l’économie, même dans ceux considérés comme extrêmement dangereux tels que l’exploitation minière, le bâtiment et la pêche.

La dangerosité tient à la présence de dangers et de risques sur le lieu de travail (produits chimiques, bruit, risques ergonomiques comme la nécessité de soulever de lourdes charges) et aux conditions de travail (nombre élevé d’heures, travail de nuit, harcèlement).

Plus grande vulnérabilité des enfants

Les dangers pour l’enfant dépendent entièrement des circonstances, des tâches et des activités effectuées. On peut supposer que ce qui est dangereux pour un adulte le sera aussi pour un enfant. Toutefois, les enfants sont plus vulnérables car leur développement physique et mental n’est pas achevé. Souvent, les enfants veulent bien faire mais ils n’ont ni l’expérience ni la formation nécessaire pour affronter des dangers.

Les outils et les machines ne sont pas prévus pour eux et représentent donc un danger supplémentaire. En outre, ils ne sont pas syndiqués et n’ont aucun pouvoir. C’est pour toutes ces raisons qu’une même tâche peut être plus dangereuse pour un enfant que pour un adulte. Le travail dangereux a plusieurs effets, allant des maladies de la peau à des traumatismes mortels (dans les cas les plus graves) en passant par l’asthme. Le travail dangereux peut entraîner des problèmes physiques mais aussi mentaux et comportementaux.

L’OIT a publié en 2002 un rapport mondial sur le travail des enfants qui présente l’ampleur du problème.

Voir aussi

Partager