Campagnes mondiales de santé publique de l'OMS

Journée mondiale de lutte contre la tuberculose – 24 mars 2014

Les trois millions «manquants»

Affiche de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculsoe 2014

En 2014, le slogan de cette journée est «Atteindre les trois millions».

La tuberculose est une maladie curable, mais les efforts que nous déployons pour dépister, traiter et guérir toutes les personnes qui la contractent ne suffisent pas. Sur les neuf millions de personnes qui, chaque année, attrapent la tuberculose, un tiers n'a pas accès aux systèmes de santé.

Une bonne partie de ces trois millions de personnes vivent dans les communautés les plus pauvres et les plus vulnérables du monde, ou appartiennent aux populations marginalisées comme les travailleurs migrants, les réfugiés, les personnes déplacées, les prisonniers, les populations autochtones, les minorités ethniques ou les consommateurs de drogues.

L’OMS et le partenariat Halte à la tuberculose, hébergé à l’Organisation, font ensemble la promotion de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose. Celle-ci est l’occasion pour les personnes affectées, les communautés dans lesquelles elles vivent, les gouvernements, les organisations de la société civile, les personnels soignants et les partenaires internationaux d’appeler à de nouvelles mesures pour atteindre ces 3 millions de personnes.

Tous les partenaires peuvent contribuer à la progression d’approches innovantes garantissant à toute personne atteinte de tuberculose l’accès au diagnostic, au traitement et à la guérison.

Le fardeau de la tuberculose

La Journée mondiale de lutte contre la tuberculose donne la possibilité de sensibiliser au fardeau que représente cette maladie dans le monde et à la situation des efforts de prévention et de lutte. Elle est aussi l’occasion de mobiliser l’engagement politique et social pour progresser davantage.

Les progrès pour atteindre les cibles mondiales de baisse du nombre des cas et des décès ont été impressionnants ces dernières années: la mortalité par tuberculose a diminué de 45% dans le monde depuis 1990 et l’incidence recule. De nouveaux outils, comme des moyens de diagnostic rapide, aident à transformer la riposte à la maladie et de nouveaux médicaments qui sauvent des vies sont introduits.

Mais le fardeau mondial reste énorme et des défis importants doivent encore être relevés.

  • On estime qu’en 2012, il y a eu 8,6 millions de nouveaux cas et 1,3 million de personnes sont mortes de la tuberculose.
  • Plus de 95% des décès dus à la tuberculose surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Les communautés pauvres et les groupes vulnérables sont les plus touchés, mais une maladie qui se transmet par voie aérienne représente un risque pour tous.
  • La tuberculose figure parmi les trois premières causes de mortalité chez les femmes âgées de 15 à 44 ans.
  • On estime qu’en 2012, il y a eu 500 000 cas et 74 000 décès chez les enfants.

Défis

  • Environ 3 millions de personnes (soit une personne sur trois contractant la maladie) n'ont pas accès aux systèmes de santé.
  • Les progrès sont lents contre la tuberculose multirésistante (tuberculose-MR). Le diagnostic n’est pas posé dans trois cas sur quatre de tuberculose-MR et environ 16 000 de ces cas notifiés à l’OMS en 2012 n’ont pas été mis sous traitement.
  • Pour appliquer la recommandation de l’OMS de mettre rapidement sous traitement antirétroviral tous les patients atteints de tuberculose et avec une séropositivité au VIH connue, il faut augmenter la mise à disposition des médicaments antirétroviraux.

Liens

Partager

Compte à rebours vers la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose 2014