Campagnes mondiales de santé publique de l'OMS

Journée mondiale sans tabac 2017

Le tabac – une menace pour le développement

Date: 31 mai 2017

Le 31 mai de chaque année, l’OMS et ses partenaires célèbrent la Journée mondiale sans tabac dans le but de souligner les risques pour la santé liés au tabagisme et de plaider en faveur de politiques efficaces pour réduire la consommation de tabac.

Le thème pour la Journée mondiale sans tabac 2017 est le suivant: «Le tabac – une menace pour le développement».

À propos de la campagne

  • La campagne permettra de mettre en évidence la menace que représente l’industrie du tabac pour le développement durable de tous les pays, notamment la santé et le bien-être économique de leurs citoyens.
  • Elle proposera des mesures à prendre par les autorités et le grand public en vue de promouvoir la santé et le développement en luttant contre la crise mondiale de tabagisme.

La lutte antitabac favorise la santé et le développement

L’OMS appelle les pays à établir des priorités et à accélérer les efforts de lutte antitabac dans le cadre de leurs actions par rapport au Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Tous les pays peuvent tirer profit de la lutte efficace contre l’épidémie de tabagisme, avant tout en protégeant leurs citoyens contre les dangers du tabagisme et en réduisant ses conséquences économiques sur les économies nationales. Le but du Programme de développement durable ainsi que ses 17 objectifs mondiaux est de veiller à « ne laisser personne à l’écart ».

La lutte antitabac est inscrite dans le Programme de développement durable. Elle est considérée comme un des moyens les plus efficaces de contribuer à la réalisation de la cible 3.4 consistant, d’ici à 2030, à réduire d’un tiers le taux de mortalité prématurée due à des maladies non transmissibles dans le monde, notamment les maladies cardiovasculaires, le cancer et la pneumopathie obstructive chronique.

Le renforcement de la mise en œuvre de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac dans tous les pays constitue une cible supplémentaire à atteindre pour les autorités chargées d’élaborer une action nationale en faveur du développement durable.

La lutte contre le tabac permet d’atteindre d’autres objectifs mondiaux

Outre le fait de sauver des vies et de réduire les inégalités en santé, les programmes complets de lutte antitabac permettent de limiter les conséquences environnementales négatives de la culture, de la fabrication, du commerce et de la consommation de tabac.

La lutte antitabac contribue à rompre le cycle de la pauvreté, à éliminer la faim, à promouvoir l’agriculture durable et la croissance économique, et à lutter contre les changements climatiques. L’augmentation des taxes sur les produits du tabac peut également contribuer au financement de la couverture sanitaire universelle ainsi que d’autres programmes de développement mis en place par les pouvoirs publics.

La tâche consistant à accélérer les efforts de lutte antitabac ne revient pas uniquement aux autorités nationales ; en effet, chacun peut apporter sa contribution pour que l’on puisse parvenir à un monde sans tabac de façon durable. Les personnes peuvent s’engager à ne jamais utiliser de produits du tabac.

Les consommateurs de tabac peuvent cesser de fumer ou demander de l’aide pour y parvenir, ce qui, en retour, protège leur santé ainsi que celle des personnes exposées à la fumée du tabac, notamment les enfants, les autres membres de la famille et les amis. Ainsi les ressources qui n’auront pas été consacrées au tabac pourront être utilisées pour répondre aux besoins essentiels, notamment l’achat d’aliments sains, les soins de santé et l’éducation.

Principaux faits sur le tabagisme, la lutte antitabac et les objectifs de développement

  • Le tabagisme provoque plus de 7 millions de décès annuels dans le monde, chiffre qui est appelé à augmenter et pourrait atteindre plus de 8 millions de décès chaque année d’ici à 2030 sans une intensification de l’action. Le tabagisme est une menace pour tous, indépendamment du sexe, de l’âge, de la race, de la culture et de l’éducation. Il entraîne des souffrances, la maladie et la mort, appauvrit les familles et affaiblit les économies nationales.
  • Les coûts du tabagisme pour les économies nationales sont considérables en raison des coûts accrus des soins de santé et de la baisse de la productivité. Le tabagisme aggrave les inégalités en santé et la pauvreté, car les personnes les plus pauvres consacrent moins de ressources aux besoins essentiels tels que les denrées alimentaires, l’éducation et les soins de santé. Quelque 80% des décès prématurés dus au tabagisme surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire qui ont plus de difficultés à atteindre les objectifs de développement.
  • La culture du tabac nécessite de grandes quantités de pesticides et d’engrais qui peuvent être toxiques et polluer les sources d’approvisionnement en eau. Chaque année, la culture du tabac utilise 4,3 millions d’hectares de terres, ce qui entraîne une déforestation à l’échelle mondiale située entre 2% et 4%. Par ailleurs, la fabrication des produits du tabac produit 2 millions de tonnes de déchets solides.
  • La Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (Convention-cadre de l’OMS) dirige la lutte contre l’épidémie de tabagisme à l’échelle mondiale. La Convention-cadre de l’OMS est un traité international et compte 180 Parties (179 pays et l’Union européenne). Aujourd’hui, plus de la moitié des pays du monde représentant près de 40 % de la population mondiale (2,8 milliards de personnes) ont appliqué au moins une des mesures d’un bon rapport coût/efficacité de la Convention-cadre de l’OMS, et ce au plus haut niveau. Un nombre croissant de pays ont mis en place des dispositifs de protection afin de faire obstacle à l’ingérence de l’industrie du tabac dans les politiques gouvernementales en matière de lutte antitabac.
  • Une augmentation de 1 dollar (US $) des taxes sur les cigarettes permettrait d’obtenir 190 milliardsde dollars (US $) supplémentaires pour le développement. Des taxes sur le tabac élevées contribuent à la production de recettes fiscales pour les pouvoirs publics, à la réduction de la demande de tabac et permettent de dégager un flux de recettes important pour financer les activités de développement.

Objectifs de la campagne de 2017

La Journée mondiale sans tabac 2017 a pour but:

  • de souligner les liens entre l’utilisation de produits du tabac, la lutte antitabac et le développement durable;
  • d’encourager les pays à inclure la lutte antitabac dans leurs actions nationales dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030;
  • de soutenir les États Membres et la société civile pour combattre l’ingérence de l’industrie du tabac dans les processus politiques, pouvant conduire à une action plus solide de lutte antitabac;
  • d’encourager le grand public et les partenaires à participer aux efforts mondiaux, régionaux et nationaux visant à élaborer et à mettre en œuvre des stratégies et des plans de développement, et à atteindre les objectifs dont les priorités sont les mesures de la lutte antitabac;
  • de démontrer comment les individus peuvent contribuer à parvenir à un monde sans tabac et durable, soit en s’engageant à ne jamais utiliser de produits du tabac, soit en cessant d’utiliser ces produits.