Campagnes mondiales de santé publique de l'OMS

Journée mondiale sans tabac 2013 - ce que vous devez savoir

Il faut interdire toutes les formes de publicité en faveur du tabac, de promotion et de parrainage

L’interdiction de la publicité réduit de façon significative le nombre de personnes qui commencent et continuent à fumer. L’interdiction de la publicité en faveur du tabac et du parrainage est l’un des moyens les plus rentables de réduire le tabagisme.

L’industrie du tabac se sert des nouveaux médias pour essayer sans relâche de nouvelles tactiques promotionnelles visant à contourner les interdictions de faire la publicité et la promotion du tabac

Quelques exemples:

  • la distribution de cadeaux et la vente de produits de marque tels que des vêtements, qui ciblent notamment les jeunes;
  • le «marketing furtif», qui peut consister, par exemple, à engager des lanceurs de modes en vue d’influencer les gens dans des lieux tels que les cafés ou les boîtes de nuit;
  • l’utilisation des nouveaux médias ou des médias électroniques, par exemple en stimulant l’interaction avec les consommateurs dans le cadre de la conception d’un nouveau design de paquets pour une marque de cigarette;
  • le placement de produits et de marques de tabac dans les films et les programmes télévisés, y compris la téléréalité et les séries;
  • les activités de responsabilité sociale des entreprises, comme les dons à des associations caritatives.

L’industrie du tabac cible les jeunes à travers la publicité et le parrainage

Chez les jeunes, la première consommation de tabac résulte, pour environ un tiers des cas, de l’exposition à la publicité en faveur du tabac, à la promotion et au parrainage.

Dans le monde, 78% des jeunes âgés de 13 à 15 ans indiquent avoir été exposés d’une manière ou d’une autre à la publicité en faveur du tabac, à la promotion et au parrainage.

Aux États-Unis, le tabac apparaît dans 66% des films interdits aux moins de 12 ans; les adolescents sont les spectateurs les plus réguliers.

Les jeunes de 13 à 15 ans ont cinq fois plus de chance de se voir offrir gratuitement des cigarettes de la part d’un représentant d’un fabricant de tabac.

La plupart des consommateurs de tabac le deviennent avant d’avoir 20 ans.

Il est nécessaire d’imposer l’interdiction totale de toute publicité en faveur du tabac, de toute promotion et de tout parrainage au titre de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT)

Une interdiction totale réduit la consommation de tabac, indépendamment du niveau de revenu d’un pays.

Il ressort du Rapport mondial de l’OMS sur l’épidémie de tabagisme 2011 que seuls 19 pays (représentant à peine 6% de la population mondiale) ont atteint le plus haut niveau d’exécution pour ce qui est de l’interdiction de la publicité en faveur du tabac, de la promotion et du parrainage.

Appel à l’action

L’OMS appelle instamment les gouvernements à interdire toutes formes de publicité en faveur du tabac, de promotion et de parrainage, dans le cadre de la mise en œuvre intégrale de la CCLAT, et à faire montre de vigilance quant aux tactiques employées par l’industrie du tabac en vue de contourner le droit. Il est nécessaire de faire dûment appliquer la loi.

Les œuvres de bienfaisance et projets communautaires ne devraient jamais accepter de soutien de la part de l’industrie du tabac. Les fabricants de tabac se servent des activités de responsabilité sociale des entreprises afin de se donner une image de civisme d’entreprise, de normaliser l’utilisation du tabac et de se créer une clientèle locale.

Les consommateurs doivent être conscients des tactiques utilisées par les fabricants de tabac pour exploiter les interdictions de la publicité et de la promotion.

Partager

Médias sociaux

Suivez l'OMS sur les médias sociaux

Facebook  Google+  Twitter  YouTube

Contact

OMS
Genève, Suisse
Téléphone: +41 22 791 2222
Courriel: communications@who.int