Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Conseils et dépistage du VIH engagés par des professionnels de la santé dans les principales cliniques pour patients en consultation externe en Zambie

Stephanie M Topp, Julien M Chipukuma, Matimba M Chiko, Chibesa S Wamulume, Carolyn Bolton-Moore & Stewart E Reid

Objectif

Augmenter l’identification de cas d’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) en Zambie et leur orientation vers des soins et des traitements du VIH, en complétant les conseils et le dépistage volontaires (CDV) existants et engagés par le client, le mode dominant du dépistage du VIH dans le pays.

Méthodes

Des conseillers laïcs ont offert des conseils et un dépistage du VIH engagés par des professionnels de la santé (CDPS) à tous les patients en consultation externe des principales cliniques, qui n’étaient pas conscients de leur état sérologique VIH. Les données sur les conseils et le dépistage ont été recueillies dans des registres. Les résultats intéressants comprenaient la couverture du dépistage du VIH, l’acceptabilité dudit dépistage, la proportion des dépistages de la séropositivité (VIH+), la proportion des patients qui se sont inscrits dans des soins et des traitements du VIH et la durée entre le dépistage et l’inscription.

Résultats

Après l’ajout des CDPS aux CDV, le nombre de personnes dépistées pour l’infection au VIH dans les neuf cliniques était deux fois plus important que le nombre de personnes qui suivaient uniquement les CDV. Sur 30 mois, ce sont 44  420 patients qui ont été conseillés au titre des CDPS, et 31 197 patients ont accepté d’être dépistés, dont 44% d’hommes. Sur ces personnes testées, 21% (6 572) étaient VIH+; 38% de ces patients HIV+ (2 515) se sont inscrits aux soins et traitements du VIH. La durée moyenne entre le dépistage et l’inscription était de 6 jours. Au fil du temps, le dépistage a été de plus en plus accepté.

Conclusion

L’introduction de CDPS de routine, faisant appel à des conseillers laïcs dans les cliniques de soins de Lusaka, en Zambie, a considérablement augmenté l’intérêt et l’acceptabilité du dépistage du VIH. De plus, les CDPS ont été rapidement intégrés dans les services de santé des patients en consultation externe. L’augmentation du nombre de patients qui suivent des soins et des traitements du VIH reste un défi et légitime des recherches supplémentaires.

Partager