Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Renforcement de l’enregistrement local des événements relatifs à l’état civil: leçons tirées d’une initiative de la vie associative dans un district d’Inde du Sud

Prem Mony, Kiruba Sankar, Tinku Thomas & Mario Vaz

Problème

Les taux d’enregistrement des naissances et des décès sont faibles dans la plupart des régions d’Inde. Ces taux si bas sont dus aux contraintes du système public (côté offre) et de la population générale (côté demande).

Approche

Dans le cadre juridique existant, nous avons renforcé l’enregistrement des événements relatifs à l’état civil au niveau local comme suit: (i) en impliquant une organisation à but non lucratif comme interface entre le gouvernement et la communauté; (ii) en effectuant des interventions côté offre, telles que des ateliers de sensibilisation pour les fonctionnaires d’État, la formation du personnel hospitalier et la création de partenariats de partage des données entre les parties prenantes; (iii) en contrôlant les événements relatifs à l’état civil par la surveillance active via des informateurs non spécialistes; et (iv) en effectuant des interventions côté demande, telles que des campagnes publicitaires, l’éducation des familles et l’assistance à l’enregistrement.

Environnement locale

Dans le secteur public, on donne une faible priorité à l’enregistrement des événements relatifs à l’état civil et on constate une attitude qui consiste à blâmer la victime, en attribuant ces niveaux faibles d’enregistrement à «l’ignorance/des raisons culturelles». Au sein de la communauté, ce faible taux d’enregistrement était dû à un manque de sensibilisation quant à l’importance de l’enregistrement et de ses procédures.

Changements significatifs

Cette initiative a permis d’améliorer l’enregistrement des naissances et des décès au niveau du sous-district. L’enregistrement des événements relatifs à l’état civil était largement associé aux facteurs de stratification de l’équité locale, comme le sexe, le statut socioéconomique et la géographie.

Leçons tirées

Le secteur associatif peut efficacement être le point de contact entre le gouvernement et la communauté afin de renforcer l’enregistrement des événements relatifs à l’état civil. Avec le soutien politique des autorités, les activités sociales sur le terrain peuvent considérablement améliorer les taux d’enregistrement des naissances et des décès, en particulier chez les populations défavorisées. La pertinence potentielle des données et le processus de collecte des données des parties prenantes au niveau local est un facteur de succès fondamental.

Partager