Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Des efforts supplémentaires sont nécessaires pour parvenir à éliminer la rougeole en Allemagne : résultats de l’investigation d’une flambée épidémique

Ole Wichmann, Anette Siedler, Daniel Sagebiel, Wiebke Hellenbrand, Sabine Santibanez, Annette Mankertz, Georg Vogt, Ulrich van Treeck & Gérard Krause

Objectif

Déterminer la morbidité et les coûts liés à une vaste flambée de rougeole en Allemagne et identifier les moyens permettant d’améliorer la stratégie nationale allemande d’élimination de la rougeole.

Méthodes

Nous avons enquêté sur une vaste flambée de rougeole dans l’Etat fédéral de Rhénanie-Du-Nord-Westphalie (NRW), survenue en 2006 après 2 années de faible incidence de cette maladie (< 1 cas pour 100 000 habitants). On a utilisé la définition du cas clinique de l’OMS et comparé les données de surveillance de 2006 et 2001. Tous les cas notifiés à Duisbourg, la ville la plus sévèrement touchée, ont été contactés et soumis à un entretien ou à un questionnaire. Les coûts liés aux prestateurs de soins ont été calculés à partir d’informations sur les complications, les hospitalisations et les consultations médicales.

Résultats

En Rhénanie-Du-Nord-Westphalie, 1749 cas ont été notifiés sur une période de 48 semaines. Par comparaison avec 2001, la distribution de cas s’est déplacée vers les tranches d’âges supérieures (en particulier la tranche 10-14 ans). La majorité des cas (n = 614) se sont produits à Duisbourg. Parmi les cas apparus à Duisbourg, 81% ont subi un entretien, 15% ont été hospitalisés et deux sont décédés. Sur les 464 cas pour lesquels on disposait d’informations, 80% ont été signalés comme non vaccinés. Les motifs courants de l’absence de vaccination étaient l’oubli (36%) ou le refus (28%) de cette vaccination par les parents. Le coût moyen par cas de rougeole a été estimé à 373 euros.

Conclusion

Cette flambée était due à un regroupement d’individus non immuns. Le décalage de la distribution par âges a des implications pour l’efficacité de la lutte antirougeoleuse et pour la stratégie d’élimination en place. Pour combler des lacunes immunitaires critiques, il faudrait lancer immédiatement, à l’échelle nationale, des campagnes de vaccination de rattrapage en milieu scolaire visant les classes d’âges supérieures. Faute de quoi, l’élimination de la rougeole en Allemagne, et par conséquent en Europe, ne serait pas réalisable d’ici 2010.

Partager