À propos de l'OMS

Réforme de l'OMS

L’OMS entreprend une réforme pour être mieux à même de faire face aux défis de plus en plus complexes que représente la santé des populations au XXIe siècle. Qu’il s’agisse de problèmes persistants ou de nouvelles menaces émergentes pour la santé publique, l’OMS doit être suffisamment flexible pour répondre à cet environnement en pleine mutation.

Le processus de réforme est conduit par les États Membres et de nature participative. La Soixante-Quatrième Assemblée mondiale de la Santé et à la cent vingt-neuvième session du Conseil exécutif ont défini les trois objectifs suivants:

  • De meilleurs résultats sanitaires: l’OMS répondant aux attentes de ses États Membres et de ses partenaires, agissant selon des priorités de santé fixées d’un commun accord, avant tout dans les domaines où elle exerce une fonction unique ou possède un avantage comparé, et avec un financement qui l’aide à privilégier cette démarche.
  • Une plus grande cohérence de l’action sanitaire mondiale, l’OMS jouant un rôle de chef de file pour permettre aux nombreux acteurs de participer activement et de contribuer à améliorer l’état de santé de tous les peuples.
  • Une Organisation qui aspire à l’excellence: une organisation efficace, efficiente, réactive, objective, transparente et responsable. (EBSS2/2)

Trois axes de travail

Trois axes de travail distincts mais liés se sont dégagés compte tenu de ces objectifs:

Plan de mise en œuvre de haut niveau et rapport

Ce rapport présente un tableau complet des progrès accomplis jusqu’à la fin du premier trimestre 2013 dans les trois grands domaines de la réforme de l’OMS: programmes et définition des priorités; gouvernance; et gestion. Un rapport sera officiellement soumis à la Soixante-Sixième Assemblée mondiale de la Santé.

Principales étapes du processus de réforme

  • Processus de réforme de l’OMS
    Découvrir le processus de réforme de l’OMS entamée en 2010 avec une première consultation sur l’avenir du financement de l’Organisation.