À propos de l'OMS

Une avancée dans le renforcement des bureaux de pays

Janvier 2014

Une réunion a été organisée avec tous les chefs de bureau de l’OMS. Au menu: des discussions franches sur des sujets stratégiques touchant à l’avenir de l’Organisation.

La septième réunion mondiale des chefs de bureau de l’OMS dans les pays, territoires et zones avec le Directeur général et les Directeurs régionaux s’est tenue au Siège de l’OMS à Genève du 18 au 22 novembre 2013. Différentes questions techniques relevant des priorités de leadership de l’OMS ont été abordées, comme les maladies non transmissibles et la couverture sanitaire universelle. La réforme était au cœur des débats.

Au niveau national, la réforme consiste à renforcer les bureaux de pays afin que l’OMS puisse apporter un soutien efficient et efficace aux États Membres. Les besoins des pays en matière de soutien de l’OMS évoluent en fonction de leur situation sociale, économique et sanitaire. L’Organisation doit être suffisamment préparée et flexible pour pouvoir prêter son concours dans ce contexte mouvant.

Le Directeur général a souligné que les chefs de bureau de l’OMS dans les pays, territoires et zones sont des agents du changement qui déterminent le succès de la réforme. En réponse, les chefs de bureau ont présenté plusieurs mesures décisives pour renforcer l’action de l’OMS dans les pays:

  • Consolider le rôle de mobilisation et de facilitation de l’OMS au niveau des pays – il s’agit de garantir une présence minimale dans chaque pays, avec un personnel compétent dans l’analyse des politiques, le suivi et l’évaluation, et la communication.
  • Aligner la planification et l’allocation des ressources sur les priorités des pays – le but est d’assurer une planification ascendante des ressources, de mettre au point des processus plus simples et plus rapides pour réviser les plafonds budgétaires, d’assurer une flexibilité financière pour améliorer la réactivité et de faire de la stratégie de coopération avec les pays un outil de gestion stratégique.
  • Relever les défis nationaux en matière de ressources humaines – il faut faire en sorte que les profils de ressources humaines correspondent aux besoins et priorités des pays; accélérer l’instauration de la mobilité et du roulement obligatoires pour faciliter la réorganisation dans les pays; aligner le développement du personnel et les efforts de formation sur les nouveaux besoins dans les bureaux de pays; et mettre en place un véritable développement de carrière.

La réunion mondiale des chefs de bureau de pays de l’OMS se tient tous les deux ans. Les conclusions de la dernière réunion serviront à faire avancer la réforme dans les pays.

Partager