À propos de l'OMS

Partage d’informations: la vision de l’OMS

Janvier 2014

Dr Najeeb Al Shorbaji, Directeur du Département Connaissances, éthique et recherche (KER):

"La santé est un secteur qui repose sur l’information et la connaissance. Sans informations scientifiquement fondées, communiquées rapidement, à jour, pertinentes, faciles d’emploi et d’un coût abordable, les prestataires ne pourront pas fournir efficacement des soins à ceux qui en ont besoin.

L’accès à l’information est un droit fondamental de la personne humaine; cette ressource permet aux gens de prendre de meilleures décisions pour leurs vies, leurs familles et leurs communautés. On dit que savoir, c’est pouvoir, mais pour que cela se vérifie, il faut que l’information soit partagée et utilisée. Selon la Constitution de l’OMS:

"L’admission de tous les peuples au bénéfice des connaissances acquises par les sciences médicales, psychologiques et apparentées est essentielle pour atteindre le plus haut degré de santé. Une opinion publique éclairée et une coopération active de la part du public sont d’une importance capitale pour l’amélioration de la santé des populations."

L’information est le socle de l’OMS en tant qu’organisation fondée sur le savoir. La gestion de cet actif impose de disposer d’approches et de politiques stratégiques sur sa production, son partage et son utilisation. Pour que l’information vienne à l’appui des politiques et de la prise de décisions, pour qu’elle améliore la transparence et la responsabilisation, elle doit être communiquée en temps voulu, exacte et complète. Chacun, sans restriction aucune, devrait avoir accès aux savoirs produits au moyen de fonds publics – tel est le principe qui a guidé l’élaboration des produits escomptés de la réforme de l’échange d’informations à l’OMS."

Une nouvelle politique pour les travaux de recherche réalisés ou financés par l’OMS et publiés dans des revues et des ouvrages

Une nouvelle politique de libre accès sera annoncée en janvier et entrera en vigueur en juillet 2014. Elle s’appliquera à l’ensemble des travaux de recherche réalisés ou financés par l’OMS et parus dans des publications externes comme des revues ou des ouvrages.

Même si les informations publiées par l’OMS sont disponibles gratuitement sur son site Web, il fallait jusqu’alors souvent payer, voire s’abonner, pour consulter les articles des fonctionnaires de l’OMS et les comptes rendus de recherches financées par l’OMS lorsqu’ils paraissaient dans des revues externes. L’accès libre tire parti des possibilités offertes par l’édition électronique et l’Internet pour diffuser largement et gratuitement les travaux de recherche publiés.

Tout lecteur ayant accès à l’Internet peut trouver ces articles et les lire dans leur intégralité. Les chercheurs et les responsables de l’élaboration des politiques peuvent trouver et regrouper des informations sans avoir à demander la permission ou à payer pour reproduire un graphique ou un tableau. Les informations peuvent être automatiquement rassemblées sur des sites Web et plates-formes, rendant ainsi leur gestion plus efficiente.

Avec la suppression pour tous de l’obstacle à l’accès que constituait l’abonnement, les travaux réalisés ou financés par l’OMS auront beaucoup plus de visibilité et d’impact.

Pour plus d’informations, veuillez contacter openaccess@who.int.

Accès avancé avec IRIS

Auparavant, une grande part de ces informations était tout simplement inaccessible ou absente des plates-formes en accès libre. Ces données étaient souvent difficiles à trouver, stockées sur plusieurs sites ou consultables seulement au moyen d’outils dépassés assortis de fonctions de recherche inadaptées. Désormais, les rapports scientifiques et techniques, les documents des organes directeurs et de nombreuses autres publications sont rassemblés et peuvent être consultés n’importe où par l’intermédiaire du site Web de l’OMS.

IRIS est compatible avec des moteurs de recherche tels que Google. Les utilisateurs peuvent faire des recherches simples ou avancées, y compris par date, auteur, titre ou sujet. Les résultats et la version intégrale des textes peuvent être triés de multiples manières et affichés.

Plus de 50 000 documents sont actuellement disponibles, et ce nombre progresse rapidement avec l’ajout de nombreuses collections, comme la documentation complète des organes directeurs depuis 1948, qui sera entièrement disponible d’ici fin 2014.

Plus de 50 000 documents sont actuellement disponibles, et ce nombre progresse rapidement avec l’ajout de nombreuses collections, comme la documentation complète des organes directeurs depuis 1948, qui sera entièrement disponible d’ici fin 2014.

Plus de 1,5 million de téléchargements sont effectués chaque mois sur IRIS, qui sera bientôt disponible comme application pour mobiles.

Partager