À propos de l'OMS

Réforme des ressources humaines

D’ici la fin 2013, l’OMS disposera d’une nouvelle stratégie de ressources humaines et d’un plan pour sa mise en œuvre au cours des trois prochaines années.

La réforme des ressources humaines consistera à rationaliser le recrutement, à créer une plateforme de cyberapprentissage pour améliorer l’accès du personnel aux possibilités de développement de carrière, à mettre en place un nouveau système de gestion des services du personnel et à améliorer l’administration de la justice.

Lors de sa cent trente-troisième session en mai dernier, le Conseil exécutif a examiné un rapport de l’Association du Personnel qui fait le point des progrès accomplis dans les trois domaines d’action prioritaires définis à l’issue de discussions avec le Directeur général : l’élaboration d’options pour la réforme de la justice interne, la mise au point d’un système d’assurance-chômage et l’amélioration de l’évaluation des performances afin de garantir l’obligation redditionnelle de la direction.

En termes de justice interne, le but est que les membres du personnel de l’OMS aient accès à un système de justice qui traitent leurs doléances de façon juste et rapidement. Actuellement, les enquêtes sont menées en interne, les recommandations sont formulées par un comité de pairs qui et la prise de décisions est très longue.

En outre, les procédures devant le Tribunal administratif de l’OIT durent parfois plus de quatre ans, ce qui représente un coût énorme à la fois pour l’Organisation et pour les membres du personnel concernés, et il n’existe pas d’instance d’appel.

Le Directeur général a dit qu’il fallait envisager toutes les possibilités lors de la mise au point de ce qui doit être une réforme importante et rapide du système de justice interne.

Partager